Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Véhicule électrique : quels accessoires pour se déplacer prudemment ?

Découvrez notre Assurance NVEI

Plébiscités par de nombreux usagers, les véhicules électriques permettent de se déplacer rapidement et facilement, notamment en zone urbaine. Mais le succès des NVEI ne doit pas faire oublier les règles de sécurité les plus essentielles. Ces véhicules destinés à circuler sur la route exposent leurs conducteurs à un risque accru d’accident, potentiellement grave. L’utilisation d’équipements adaptés est indispensable pour garantir la protection des utilisateurs. 

Les accessoires obligatoires

Les Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI) remportent tous les suffrages. Dans les grandes agglomérations, ils permettent de s’affranchir des embouteillages et des grèves de transports. Les trottinettes électriques et les gyropodes, à la fois compacts et performants, font partie des engins les plus plébiscités, que ce soit pour se rendre au travail, effectuer plus rapidement le trajet entre l’établissement scolaire et le domicile ou, tout simplement, s’amuser.

Toutefois, ces nouveaux usages ont remis en question un certain nombre de règles édictées par le Code de la route, notamment en ce qui concerne le partage des espaces et des voies de circulation. Si la vitesse des NVEI est limitée à 25 km/heure, leur utilisation n’est pas sans danger. Afin d’optimiser la sécurité des conducteurs, notamment des plus jeunes, le recours à certains équipements a été rendu obligatoire. Voici une liste des accessoires de base :

- Le casque : officiellement, son port n’est obligatoire qu’en dehors des agglomérations. Toutefois, il est vivement recommandé en ville. 

- Des vêtements ou équipements rétro-réfléchissants (gilet ou combinaison) : ils sont obligatoires en ville et hors agglomération, dès la tombée de la nuit ou lorsque la visibilité est réduite.

- Des feux de position avant et arrière, ainsi que des dispositifs de rétroéclairage, des freins et un avertisseur sonore doivent être ajoutés aux engins qui en sont dépourvus. 

Pour circuler avec votre trottinette, gyropode ou vélo électrique, vous devrez vous plier à ce règlement sous peine d’être verbalisé et de devoir payer une amende forfaitaire de 135 €.

Des règles élémentaires de sécurité

Les conducteurs de NVEI, quels que soient leur âge et leur expérience, doivent respecter le Code de la route, ainsi que certaines règles qui les concernent exclusivement :

- Tout engin dont la vitesse maximale est supérieure à 6km/heure doit circuler sur les voies prévues à cet effet. En ville, les usagers doivent emprunter les pistes cyclables ou, le cas échéant, la chaussée. Il est strictement interdit de rouler sur les trottoirs. 

- En dehors des agglomérations, les conducteurs peuvent utiliser les voies vertes ou les pistes cyclables.

- Il est possible de stationner sur les trottoirs, à condition de ne pas gêner le passage des piétons.

D’autres règles concernant le profil de l'usager s’appliquent dans tous les cas. Ainsi, la conduite d’un NVEI n’est possible qu’à partir de l’âge de 12 ans. Comme leur nom l’indique, ces véhicules sont réservés à un usage strictement personnel. Cela signifie qu’il n’est pas possible d’accueillir un passager. Il n’est pas non plus autorisé de tracter une charge, indépendamment de sa nature et de son poids. 

Les conducteurs ne doivent pas utiliser d’écouteurs ou de casque audio risquant de diminuer leur vigilance. L’usage des téléphones portables est interdit. 

Enfin, la vitesse du véhicule doit être limitée à 25km/heure. Cela signifie qu’il est interdit de modifier un engin pour en augmenter artificiellement la puissance (en le « débridant », par exemple).

L’assurance NVEI

Depuis le 25 octobre 2019, date de mise en vigueur de la réglementation relative aux engins de déplacement personnel, les conducteurs doivent impérativement être assurés pour pouvoir rouler en toute légalité sur la voie publique. Cette obligation d’assurance concerne tous les véhicules électriques dont la vitesse est supérieure à 6km/heure. 

Tout comme l’assurance auto, l’assurance NVEI se décline en plusieurs formules :

- La RC (Responsabilité Civile) ou assurance au tiers est la formule minimale obligatoire. Elle couvre les usagers en cas de dommages commis envers des tiers, qu’ils soient matériels ou corporels.

- L’assurance tous risques inclut la Responsabilité Civile ainsi que plusieurs garanties permettant de couvrir les dégâts matériels provoqués par un incendie et des intempéries ou le vol de l’engin et de ses équipements.

Il est possible de souscrire une assurance de base et quelques options, pour trouver le juste compromis entre le montant des cotisations et le niveau de couverture des garanties.

Si vous ne respectez pas l’obligation d’assurance NVEI, vous encourez une contravention de 4ème classe. En cas d’accident responsable ayant entraîné les blessures corporelles d’un autre usager, vous devrez verser des dommages et intérêts si vous ne possédez pas de garantie Responsabilité Civile.