Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Franchise assurance auto : qu'est-ce que c'est et comment ça fonctionne ?

Découvrez notre Assurance Auto

Assurer son véhicule en faisant l’impasse sur la franchise d'assurance auto est un véritable défi. De nombreuses compagnies d’assurance intègrent d’office cette somme à la charge des assurés dans leurs conditions d’indemnisation. Toutefois, il existe différents types de franchises qui peuvent impacter plus ou moins lourdement les versements en cas de sinistre. FLOA Bank vous aide à y voir plus clair.

Qu'est-ce qu'une franchise d'assurance auto ?

La franchise d’un contrat auto correspond à un montant forfaitaire qui est déduit des indemnités versées à l’assuré. Ce dernier doit donc prendre en charge les frais restants correspondant à cette franchise, qui est souvent proportionnelle aux dommages subis. 

Les conditions de mise en vigueur de la franchise peuvent varier. Dans la plupart des cas, elle est appliquée lorsque l’assuré est intégralement ou partiellement responsable du sinistre et, parfois, lorsqu’il est impossible d’identifier un tiers responsable.

Il n’existe pas de standards en matière de franchises, ce qui signifie que chaque assureur est libre d’y avoir recours comme il l’entend. En revanche, il doit décrire scrupuleusement dans le contrat les situations qui donnent lieu à l’application d’une franchise, ainsi que sa nature et son coût.

Voici quelques exemples de sinistres susceptibles d’entraîner une franchise :

- Collision responsable : l’indemnisation des tiers au titre de la Responsabilité Civile est partiellement ou intégralement prise en charge par l’assureur. Le cas échéant, la franchise s’applique sur les garanties « dommages tout accident » et « dommages conducteur ».

- Bris de glace : la franchise concerne souvent le remplacement, plus rarement la réparation des surfaces vitrées du véhicule.

- Catastrophe naturelle : le plafond de la franchise est fixé par arrêté ministériel et ne peut excéder 380 euros ; indépendamment de l’étendue des dommages.

- Vos et effractions : le montant de la franchise dépend du contrat et des garanties souscrites.

Quels sont les différents types de franchises existantes dans le cadre d'un contrat d'assurance auto ?

Il existe plusieurs catégories de franchises : la franchise simple, la franchise absolue, la franchise en jours et la franchise en kilomètres.

La franchise simple

Dans ce cas précis, l’assuré ne paie la franchise que si les indemnités sont supérieures au plafond prévu dans le contrat. Par exemple, si la remise en état du véhicule après une collision dans le cadre d’un accident responsable nécessite de lourdes réparations, l’assureur prendra en charge la totalité des frais. En revanche, en cas de sinistre superficiel l’assureur ne versera aucun dédommagement si le montant estimé des réparations n’atteint pas celui de la franchise.

La franchise absolue

La franchise absolue est sans aucun doute la plus souvent appliquée par les assureurs. Elle est automatiquement déduite des indemnités de l’assuré dans le cadre d’un sinistre entraînant des frais de réparation plus importants que le montant de la franchise. La franchise absolue est donc l’exact opposé de la franchise simple. Dans cette catégorie, l’on peut distinguer la franchise fixe, dont le montant ne varie pas et la franchise proportionnelle, calculée en fonction du montant des réparations.

La franchise en jours

Cette franchise est beaucoup plus rare dans le contexte des assurances auto. Elle fixe un délai de carence durant lequel l’assuré ne peut pas toucher d’indemnités (entre 15 jours et un mois, par exemple).

La franchise en kilomètres

Elle fixe une zone géographique au-delà de laquelle les garanties ne s’appliquent pas. En règle générale, la franchise en kilomètres est corrélée à un contrat d’assistance ou de dépannage.

Comment se calcule une franchise ?

Les méthodes de calcul des franchises peuvent également varier. La plupart du temps, l’assuré doit supporter une franchise fixe ou une franchise correspondant à un pourcentage des indemnités. Cependant, de plus en plus d’assureurs proposent des contrats mixtes, qui cumulent ces deux modes de calcul. L’objectif est d’engager une participation plus forte de l’assuré en cas de dommages importants.

Dans tous les cas, les conditions de prélèvement de la franchise doivent être inscrites dans le contrat et figurer sans ambiguïté.

Sachez qu’en cas d’accident co-responsable, le montant de la franchise est partagé entre les deux conducteurs impliqués.

À la lumière de cet article, il apparaît indispensable de bien comparer les différents contrats d’assurance sans se fonder uniquement sur le tarif des cotisations. Une franchise élevée peut impacter votre budget auto ! Si vous redoutez les conséquences financières d’un sinistre ou d’un accident, privilégiez les assurances sans franchise ou avec une franchise réduite. Il faut toujours mettre en rapport le montant de la prime d’assurance et l’incidence d’une franchise élevée !

Besoin d'Aide

  • Qu’est-ce que le bonus-malus ?

  • Qu’est-ce qu’une franchise en assurance auto ?

  • Est-il possible d’effectuer un transfert d’assurance auto ?