Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Report d'échéance pour un prêt personnel : comment l'obtenir ?

Pour faire face à des difficultés financières passagères, il est possible de demander un report d’échéances de son prêt personnel. Le report de mensualité permet de repousser le versement d’une mensualité, le temps de retrouver une trésorerie suffisante. Il existe plusieurs types de reports d’échéance. Le report d’échéance peut notamment être partiel ou total. En fonction des établissements bancaires, certaines règles doivent être observées. FLOA vous explique tout ce que vous devez savoir au sujet du report d’échéance du prêt personnel.

En quoi consiste un report d'échéance dans le cadre d'un prêt ?

Le report d’échéance permet de suspendre le versement d’un crédit pendant un mois, voire plus longtemps. Il n’est pas systématique et dépend des conditions mentionnées dans le contrat qui lie l’emprunteur à un organisme de prêt. En premier lieu, vérifiez que vous avez bien la possibilité de cesser temporairement les versements et quelles en sont les conséquences : allongement de la durée de prêt, majoration des cotisations ou versement de pénalités. Le report de mensualités est rarement gratuit. De plus, il ne doit pas être confondu avec le différé de remboursement. Ce terme désigne une période donnée – généralement située au début du crédit - pendant laquelle l’emprunteur n’est pas contraint de rembourser le capital. 

Sachez que le nombre de reports par an est souvent limité. Cet avantage sert avant tout à prévenir des incidents de paiement indépendants de votre volonté et consécutifs à des événements extérieurs : perte d’emploi, naissance, coup dur ou hospitalisation. Il ne se substitue pas à l’assurance emprunteur qui a pour but de vous protéger des principaux risques d’impayés et de couvrir vos proches en cas de coup dur (invalidité, interruption temporaire de travail, décès...). 

Report d’échéance partiel ou report d'échéance total : quelle est la différence ?

Il existe deux sortes de reports de mensualités dans le cadre d’un prêt personnel :

assurance de prêt

Report échéance partiel crédit

Report d’échéance partiel

Le report d’échéance partiel consiste à différer le versement des mensualités correspondant au capital, tout en continuant à payer les intérêts et l’assurance de prêt.

Report échéance total crédit

Report d’échéance total

Le report d’échéance total consiste à différer les prélèvements comprenant le capital, les intérêts et l’assurance qui sont intégralement interrompus.

Les conséquences du report d’échéance sur le crédit

Qu’il s’agisse d’un report d’échéance partiel ou d’un report d’échéance total, il ne faut pas perdre de vue que différer une ou plusieurs échéances de remboursement a nécessairement des conséquences sur le coût total du crédit.

Dans la grande majorité des cas, les établissements prêteurs proposent à leurs clients de rallonger la durée de l’emprunt lorsqu’ils optent pour le report de mensualités. Il n’est généralement pas possible de « rattraper » une mensualité en modifiant le montant des échéances a posteriori. De plus, le report de mensualité n’est pas possible dans les mois ou l’année qui suivent la souscription. Cependant, certains crédits modulables vous offrent plus de souplesse. En cas de rentrée d’argent imprévue, vous pourrez effectuer un remboursement anticipé sans pénalités.

Pour éviter les mauvaises surprises en cours de remboursement, lisez attentivement votre contrat de prêt. La flexibilité peut être un atout non négligeable, notamment si vous vous engagez à rembourser un crédit sur plusieurs années.

Report d'échéance pour un prêt personnel : comment le demander ?

Vos difficultés de trésorerie vous font craindre un risque d’impayé et vous souhaitez obtenir un report de mensualité ? Contactez votre conseiller pour lui faire part de votre situation financière et réaliser une demande de report d’échéance de crédit. Celui-ci vous proposera un report d’échéance total ou partiel en fonction de vos ressources et du capital qu’il vous reste à rembourser. L’objectif est de trouver la meilleure solution pour les deux parties.

La mise en place du report d’échéance générera l’édition d’un nouveau tableau d’amortissement qui vous sera remis en mains propres ou par courrier. Ce document fera état des éventuels intérêts intercalaires que vous devrez payer dans le cadre d’un report d’échéance partiel. Le montant global de votre crédit sera automatiquement recalculé, qu’il soit à taux fixe ou variable.

Ma banque ne propose pas de report d’échéance : que faire ?

Comme expliqué précédemment, tous les organismes de prêt ne proposent pas nécessairement à leurs clients un système de report d’échéance de leur prêt personnel. Le report de mensualité du crédit renouvelable, par exemple, est loin d’être automatique. Par ailleurs, tous les contrats de prêt ne prévoient pas nécessairement de report de mensualité si jamais l’emprunteur était amené à rencontrer certaines difficultés financières.

Si tel est votre cas et si vous rencontrez des difficultés de remboursement du capital, sachez qu’il existe d’autres alternatives. En l’occurrence, vous pouvez contacter l’assureur de votre prêt et voir s’il peut payer les mensualités de crédit dues à votre place. En revanche, pour que votre demande soit acceptée, vos difficultés financières doivent faire partie des conditions prévues au contrat (perte d’emploi, invalidité, etc.).

Autre solution, vous pouvez demander au juge un délai de grâce, soit une suspension des remboursements de votre prêt jusqu’à 2 ans sans aucune majoration ni pénalité de retard. Pour ce faire, constituez un dossier avec l’ensemble des documents qui justifient vos difficultés. Enfin, l’ultime solution si l’organisme de crédit ne vous propose pas le report de crédit : déposer un dossier de surendettement. La procédure est alors totalement gratuite. Pour ce faire, il suffit de contacter la commission de surendettement des particuliers par l’intermédiaire de la Banque de France du département dans lequel vous vivez.

Besoin d'Aide

  • Faut-il souscrire une assurance emprunteur pour mon prêt personnel ?

  • Puis-je choisir la date de prélèvement de mon prêt personnel ?

  • En cas de difficultés financières, comment assurer mon remboursement ?

  • Quels sont les avantages des assurances associées aux prêts personnels ?