Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Incendie et assurance habitation : que faire en cas de sinistre ?

Découvrez notre Assurance Habitation

En cas d’incendie, l’assurance habitation vous dédommage dans la plupart des situations. Encore faut-il connaître la valeur des indemnités reçues et savoir décrypter les garanties de son contrat. Avec FLOA Bank, découvrez quels sont vos droits et vos devoirs en matière de prévention.

Que couvre l'assurance habitation en cas d'incendie ?

Les risques d’incendie font partie des sinistres automatiquement couverts par votre contrat d’assurance multirisque habitation. La souscription de cette assurance est d’ailleurs obligatoire pour les locataires et fortement recommandée pour les propriétaires bailleurs ou occupants. La garantie « incendie », automatiquement incluse dans l’assurance habitation, permet de pallier les conséquences matérielles et les dommages causés par le feu. Elle est loin d’être superflue. En effet, il faut savoir que près de 263 000 incendies domestiques surviennent chaque année en France ! 

La garantie incendie se traduit par le versement d’indemnités en cas de dommages causés par le feu. Mais elle peut également prendre en charge les dégâts consécutifs à une explosion ou à la foudre et les frais d’intervention des équipes de secours.

En revanche, le dédommagement reçu par l’assuré en cas de destruction partielle ou intégrale de ses biens varie en fonction du contrat souscrit et de son niveau de protection.

- Si vous avez souscrit l’assurance de base (assurance au tiers) : une franchise s’applique, ainsi qu’un coefficient de vétusté qui peut réduire le montant de vos indemnités.

- Si vous avez ajouté l’option « rééquipement à neuf », vous toucherez une somme identique au montant déclaré correspondant à la valeur d’achat.

L’indemnisation peut également inclure les frais d’hébergement temporaire résultant de la privation de jouissance du bien (durant toute la durée des réparations). Pensez à bien lire votre contrat et ses annexes pour connaître les exclusions de garanties et les franchises appliquées en cas de sinistre causé par le feu.

Incendie et assurance habitation : quelles sont les obligations de l’assuré ?

Que vous soyez locataire d’un appartement ou propriétaire d’une maison, vous devez mettre en œuvre les démarches nécessaires en termes de prévention des risques. Toute défaillance peut entraîner une annulation de la garantie incendie de votre contrat et l’absence d’indemnisation. Vos obligations comprennent :

- La pose d’un ou plusieurs détecteurs de fumée aux normes, ainsi que leur entretien régulier (dépoussiérage, changement des piles, tests de fonctionnement annuels). N’oubliez pas de remettre une preuve d’achat à votre assureur. 

- Le ramonage annuel ou biannuel des cheminées, même si celles-ci ne sont pas utilisées. L’attestation de ramonage est exigée par la plupart des assureurs en cas d’incendie.

- Le débroussaillage aux abords du terrain dans les zones exposées aux risques d’incendie. Cette obligation concerne les propriétaires dont l’habitation se trouve à moins de 200 mètres d’espaces sensibles et facilement inflammables (forêts, maquis, garrigues, etc.).

- L’entretien annuel de la chaudière, qui doit impérativement être réalisé par un professionnel agréé.

Au-delà des devoirs qui vous incombent, faites preuve de prudence pour éviter la survenue d’un incident qui pourrait avoir des conséquences matérielles et corporelles graves. Pensez à faire vérifier vos tuyaux et canalisations de gaz. Ne laissez jamais un plat cuire sur votre gazinière ou vos plaques de cuisson sans surveillance. Si vous êtes fumeur, vérifiez que vos mégots sont parfaitement éteints et utilisez des cendriers fermés.

Incendie et assurance habitation : la déclaration du sinistre

En dépit de vos précautions, vous avez été victime d’un incendie. Ne tardez pas pour déclarer le sinistre à votre assureur. Vous disposez de 5 jours ouvrés pour le prévenir. Vous pouvez envoyer un mail à votre conseiller depuis votre espace sécurisé. Toutefois, il est conseillé de formaliser votre déclaration par courrier recommandé. 

Certaines informations devront figurer dans votre lettre :

- vos nom et prénom, ainsi que votre numéro d’adhérent ou la référence de votre contrat ;

- la date et l’heure (si celle-ci est connue) du sinistre ;

- les circonstances de la découverte du sinistre ;

- la liste des dommages, si possible étayée de photos et de factures.

En fonction de l’étendue des dégâts, l’assureur peut mandater l’intervention d’un expert indépendant afin de déterminer la cause de l’incendie. Attention, si l’expertise démontre que vous êtes responsable du départ de feu (cigarette ou bougie mal éteinte, installation électrique défectueuse, absence de ramonage ou d’entretien de la chaudière), vous ne serez pas dédommagé.

Si le logement n’est plus habitable, essayez de sécuriser les lieux et emportez les biens en bon état. Ne tentez jamais d’effectuer des réparations vous-même avant le passage de l’expert. Enfin, sachez que les délais d’indemnisation varient entre deux et quatre semaines.

Vous souhaitez souscrire une assurance habitation composée de garanties complètes et à prix avantageux ? Découvrez l’offre de FLOA Bank et remplissez notre formulaire pour recevoir un devis gratuit.

Assurance habitation

Besoin d'Aide