Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Faut-il fournir un apport pour souscrire un prêt personnel ?

Faut-il fournir un apport pour souscrire un prêt personnel ?

Simulez votre projet en 3 clics

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Beaucoup d’emprunteurs se demandent si un apport de prêt personnel est un passage obligé pour obtenir un crédit. Il s’agit d’une indéniable plus-value au moment de l’examen des dossiers. Pour autant, l’apport n’est pas indispensable. FLOA Bank vous conseille et vous aide à bien valoriser votre demande de prêt perso.

Qu'est-ce qu'un apport personnel ?

L'apport de prêt personnel est une somme que l’emprunteur décide d’investir dans son projet pour compléter son emprunt. Autrement dit, ce sont des fonds propres qui ne seront pas soumis aux intérêts bancaires et n’auront pas à être remboursés. La plupart du temps, l’apport est prélevé sur un compte épargne. 

Lorsque l’on envisage de demander un crédit à la consommation, posséder un apport personnel est un atout certain. Les établissements bancaires sont sensibles à la participation de l’emprunteur. D’autant plus que cet apport permet de réduire le montant emprunté et, par la même, le taux d’endettement du souscripteur.

Plus l’apport de prêt personnel est élevé, plus le niveau de confiance des organismes financiers est important. Cela signifie que les emprunteurs qui peuvent financer une partie de leur crédit bénéficient souvent de conditions plus avantageuses, comme un taux d’intérêt réduit. Ils ont également plus de chances de voir leur dossier accepté.

Néanmoins, il n’existe pas de règles en ce qui concerne le montant de l’apport. Même un faible investissement peut s’avérer bénéfique puisqu’il démontre votre capacité d’épargne. Le fait que vous soyez capable de mettre de l’argent de côté contribuera à rassurer l’établissement prêteur.

Pour mettre en valeur votre apport lors de la constitution de votre dossier, n’hésitez pas à joindre des justificatifs de votre situation financière, comme un relevé de plan d’épargne. Le montant engagé par vos soins figurera dans l’offre de prêt sous la forme d’un pourcentage du capital remboursé.

Attention : dans la plupart des cas, l’apport personnel est perçu comme un avantage par les organismes de crédit. Mais d’autres variables sont examinées, comme le taux d’endettement. Vous devez vérifier que le recours à vos fonds personnels ne risque pas de mettre en danger votre situation financière. Ne videz pas intégralement votre compte épargne ! Le bon compromis consiste à conserver une partie de vos économies.

Comment constituer un apport personnel ?

Les fonds personnels que vous désirez investir peuvent provenir de différentes sources :

- les livrets d’épargne courants (livret A ou livret de développement durable) ;

- un héritage ou une donation ;

- une assurance vie ;

- la vente d’un bien immobilier ;

- de l’argent disponible sur un compte courant.

Dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent, l’établissement bancaire sera sans doute amené à vous demander une attestation de provenance des fonds. Ce document vous sera transmis par votre conseiller bancaire, après analyse de vos comptes.

Si vous avez placé de l’argent, il sera plus judicieux de comparer le taux rémunérateur du livret avec le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) de votre emprunt. Si ce dernier est plus faible, il sera plus intéressant de conserver un maximum d’épargne pour faire fructifier votre capital personnel.

Cette règle n’est pas universelle et doit bien sûr être mise en perspective avec les exigences de l’organisme de crédit.

Voici quelques astuces pour constituer un apport personnel :

- Mettez de l’argent de côté chaque mois, même s’il s’agit d’une petite somme. Vous pouvez mettre en place un système de placement automatique en effectuant des virements de votre compte courant vers votre compte épargne.

- Rationalisez votre budget en éliminant les dépenses superficielles, notamment les doublons (assurances, abonnements).

- Optez pour un plan d’épargne bloqué pour éviter les tentations. 

Fournir un apport n'est pas obligatoire pour souscrire un prêt personnel

Sachez que l’apport personnel n’est pas obligatoire dans le cadre d’un crédit à la consommation. D’autres critères d’éligibilité sont examinés attentivement par les établissements créditeurs, notamment :

- Le profil de l’emprunteur : une situation professionnelle stable (CDI) est synonyme de revenus réguliers.

- Les garanties externes : le cautionnement d’un proche ou la garantie hypothécaire peuvent faire pencher la balance en votre faveur.

- Un taux d’endettement inférieur à 33 % : cette donnée démontre que votre capacité de remboursement ne sera pas altérée par une fragilisation de votre situation financière. 

- Un historique de remboursement sans failles : le fait d’avoir toujours remboursé vos dettes sans incident de parcours est un atout indéniable.

Vous recherchez un prêt personnel sans apport ? Avec FLOA Bank, vous pouvez emprunter jusqu’à 75000 euros sans financement propre. Effectuez dès aujourd’hui une simulation gratuite en ligne !

Besoin d'Aide

  • Comment souscrire à mon Prêt Personnel ?

  • A-t-on besoin d'un apport personnel pour obtenir un financement ?

  • A quoi sert une calculette de crédit ?

  • Comment utiliser la calculette de crédit pour faire une simulation ?

Réalisez votre simulation

Simulez votre projet en 3 clics

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois