Comment calculer vos frais de carte bancaire ? - FLOA Bank

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Comment calculer vos frais de carte bancaire ?

Découvrez nos Cartes Bancaires

Avant de changer de moyen de paiement, vous souhaitez connaître les frais de carte bancaire que vous devrez payer. Il existe d’importantes variations de prix en fonction de la gamme de cartes que vous choisissez et des options souscrites. Pour bien anticiper votre budget, n’hésitez pas à comparer les offres et à demander le détail des frais à votre banquier !

Les principaux frais des cartes bancaires

Qu’elle soit uniquement utilisée en France ou à l’étranger, la carte bancaire est un moyen de paiement extrêmement pratique. Vous pouvez vous en servir pour retirer de l’argent dans un distributeur automatique ou payer des commerçants équipés d’un terminal adapté ou d'un site e-commerce. Lorsque l’on s’est habitué à régler des achats avec une carte, il est difficile de s’en passer ! Toutefois, vous devez connaître les frais appliqués par votre banque ou votre organisme financier. Ces derniers sont composés de prestations obligatoires et facultatives :

- les cotisations de cartes bancaires correspondent à des frais fixes appliqués en fonction du type de carte et des opérations qu’elle permet d’effectuer. Les cartes à débit différé sont, en général, plus onéreuses. Elles sont directement prélevées sur votre compte bancaire chaque année, trimestre ou mois selon l’échéancier prévu dans votre contrat.

- les frais annexes correspondent à des commissions prélevées lorsque l’usager utilise un autre distributeur que celui de son réseau bancaire. Certains établissements offrent entre 1 et 4 retraits gratuits à leurs clients. Les retraits suivants sont ensuite facturés de quelques euros.

- certaines situations peuvent donner lieu à une majoration tarifaire, lorsque l’usager souhaite changer son code secret ou obtenir une nouvelle carte avant sa date d’expiration, par exemple.

Les frais à l'étranger

Quelle que soit la gamme de votre carte, vous pouvez effectuer des retraits et des paiements lorsque vous vous trouvez en dehors de la zone euro, dans presque n’importe quel pays du monde (attention, les commerçants n’acceptent pas toujours les cartes étrangères). Aucune démarche particulière n’est nécessaire pour vous servir de votre carte bancaire à l’étranger. Il vous suffit de saisir votre code secret et de signer les éventuelles facturettes des commerçants. Notez que les options de paiement comme le « sans contact » peuvent être désactivées. Dans tous les cas, vous devrez vous acquitter de frais s’ajoutant aux sommes prélevées :

- les commissions de votre banque (et, parfois de la banque du pays de destination)

- le taux de change appliqué pour toute conversion de devise

Les frais bancaires à l’étranger sont, la plupart du temps, composés d’une part fixe et d’une part variable. Il n’existe aucune législation susceptible de réglementer le coût des opérations effectuées à l’étranger. Ils peuvent représenter entre 1 et 3 % du montant de chaque retrait ou achat. Le seul moyen d’anticiper les dépenses est de prendre connaissance de la grille tarifaire de votre établissement bancaire avant votre départ. Certaines astuces peuvent également vous aider à maîtriser les coûts. Par exemple, vous pouvez retirer des espèces dans les distributeurs équipés de l’option de conversion dynamique pour connaître le montant exact de la transaction.

Les cartes bancaires gratuites sont-elles plus avantageuses ?

Avec l’avènement des banques en ligne, certaine banques n’hésitent pas à proposer des cartes bancaires gratuites. Mais attention ! Derrière ces offres alléchantes peuvent se cacher d’importants frais de carte bancaire. En effet, plusieurs conditions doivent être réunies pour que votre carte de paiement reste gratuite :

- les conditions de ressources : Certaines banques exigent un montant minimum de revenus. Ces conditions sont variables en fonction de la gamme de la carte choisie (classique, premium ou très haut de gamme).

- les conditions d’utilisation : Ces conditions varient selon les banques. Cela peut être un nombre minimal de retraits par mois ou bien au minimum une transaction sur le mois. Le cas échéant, des frais sont facturés.

Avant de souscrire une carte bancaire gratuite, pensez à bien vérifier les modalités contractuelles pour éviter les mauvaises surprises. Même si votre banque n’applique aucune cotisation, vous êtes susceptible de devoir payer des coûts supplémentaires. Par exemple, si vous effectuez peu de retraits, cette option n’est peut-être pas la plus avantageuse ! D’autre part, vous devrez respecter les conditions d’éligibilité des établissements et justifier régulièrement vos ressources.
Vous aimeriez obtenir une carte bancaire à un prix intéressant vous permettant de gagner de l’argent à chaque achat ? Découvrez sans attendre les cartes de paiement de FLOA Bank. Vous avez le choix entre 3 cartes, dont une carte Gold Mastercard incluant une assistance et de nombreuses garanties, comme l’assurance en cas de vol de vos moyens de paiement, l’extension de garantie constructeur ou de détérioration de vos biens. Vous pouvez souscrire votre contrat 100 % en ligne grâce à la dématérialisation de votre dossier et à la signature électronique.