Crédit autoentrepreneur, prêt autoentrepreneur - FLOA Bank

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Auto-entrepreneur, choisissez le prêt

qui consolide votre indépendance

Effectuer une simulation de prêt en tant qu’auto-entrepreneur

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Dans le néo-monde du travail, pour certains, l’indépendance n’a pas de prix. Mais elle a toujours un coût ! Actuellement, les auto-entrepreneurs sont sans doute les mieux placés pour en juger. Sans un soutien financier rapide et efficace, difficile pour eux de lancer, de développer et surtout de pérenniser dans le temps leur activité.

Pour ménager votre trésorerie lorsqu’elle en a le plus besoin ou favoriser les investissements destinés à booster votre micro entreprise, il existe des solutions de financement particulièrement simples à mettre en place. Par leur facilité d’accès, leur vitesse d’exécution et leurs frais exceptionnellement réduits, les crédits que nous proposons aux entrepreneurs indépendants sont de véritables facteurs d’épanouissement. Simuler un prêt FLOA Bank, bien souvent, c’est aussi l’adopter !

Financer votre micro entreprise en toute maîtrise

Tous les « Freelances », qu’ils soient débutants ou chevronnés, connaissent par cœur toute l’ampleur du défi que représente la création d’une nouvelle structure professionnelle et indépendante. L’exploit consiste à conserver son équilibre financier en toute circonstance tout en parvenant à investir pour assurer le développement de sa micro entreprise. Si certains entrepreneurs ont la possibilité de piocher dans leurs ressources personnelles pour concrétiser leur projet professionnel, beaucoup ne disposent pas d’une surface financière suffisante.

Pour ces derniers, en plus des latitudes offertes par les solutions de crédit de FLOA Bank, il est possible de bénéficier de plusieurs aides publiques visant à accompagner les créateurs d’auto-entreprise. Les principaux dispositifs, comme l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE), le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise (NACRE), la Prime d’Activité ou le Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE), concernent principalement les demandeurs d’emploi, les revenus les plus bas (dont les bénéficiaires du RSA) et les jeunes de moins de 25 ans.

Peu le savent mais il existe également une aide financière mise en place par le réseau France Active et destinée exclusivement à mesdames les auto-entrepreneuses : la Garantie Égalité Femmes (GEF). Pour être complet, les crédits alternatifs tels que les microcrédits professionnels, les prêts d’honneur (sans intérêt) ou les prêts solidaires (financés sur le web via des plateformes dédiées), même s’ils demeurent assez limités, sont des soutiens supplémentaires qu’il serait dommage de négliger.

Planifier votre équilibre budgétaire avant de vous lancer

Au moment d’établir votre indispensable « business plan », l’un des premiers éléments à identifier est le montant des charges que vous aurez à payer au cours de votre activité. Certes, le régime micro social simplifié des auto-entrepreneurs permet de régler vos cotisations selon un pourcentage fixe de votre chiffre d’affaires réellement encaissé. Cela constitue d’ailleurs un gros avantage par rapport aux autres types d’entreprise car, lorsque votre activité est à l’arrêt, vous n’avez aucune cotisation (sociale ou fiscale) à payer.

Pour autant, l’ensemble des cotisations et des taxes liées à la gestion de votre auto-entreprise ne sont pas à prendre à la légère. Entre les charges et les cotisations sociales ou fiscales, la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP), la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) et ses taxes additionnelles (TFCC, TCMA ou TCCI selon les cas), le total de vos charges peut avoisiner les 25 à 30% de votre chiffre d’affaires (sans compter les aides et les possibles exonérations évoquées ci-avant).

Une fois votre plan de bataille établi avec minutie et dans le détail, vous saurez davantage quels seront vos futurs besoins de trésorerie et de financement. Cette capacité d’anticipation, surtout dans le domaine de l’auto-entreprenariat, est toujours un atout majeur. Il en va de même lorsque vous empruntez de l’argent. Connaître à l’avance le coût exact de votre crédit, le montant de chacune de ses mensualités et sa durée totale, c’est indéniablement le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises.

En utilisant l’outil de simulation de prêt de FLOA Bank (gratuit et express), vous pouvez déterminer avec précision ces éléments-clés. Il vous suffit de saisir le montant nécessaire au développement de votre activité et la durée de remboursement que vous souhaitez. En retour, vous obtiendrez le coût de votre prêt, assurances et taux d’emprunt compris.

Quels sont les atouts du Prêt Perso pour les auto-entrepreneurs ?

Disons-le franchement : la plupart des banques traditionnelles demeurent assez frileuses lorsqu’il s’agit de prêter de l’argent à un auto-entrepreneur. Trop souvent, face au manque de visibilité sur l’avenir lié à la réelle (et louable) prise de risques que constitue l’indépendance professionnelle, beaucoup d’organismes financiers ne joue pas vraiment le jeu.

Avec les Prêts Perso de FLOA Bank, en plus d’avoir une réponse de principe immédiate, vous n’avez aucun justificatif à fournir pour vos emprunts inférieurs à 15 000€. Remplir notre formulaire d’obtention ne prend qu’une dizaine de minutes, tandis qu’avec la signature électronique et la numérisation des documents nécessaires (pièce d’identité, RIB…), vous finalisez rapidement votre dossier en ligne.

Lors de la souscription de votre Prêt Perso, FLOA Bank vous permet de faire une demande de report afin de commencer à rembourser votre crédit un mois après le déblocage des fonds. Chaque année et sans aucun frais supplémentaires, vous pouvez aussi reporter jusqu’à trois mensualités non consécutives. Une flexibilité étendue qui vous aidera à conserver les épaules solides même lorsque votre activité est au ralenti.

Vous avez également la possibilité de réajuster vos échéances mensuelles à la hausse ou à la baisse à tout moment et selon l’évolution de votre surface budgétaire. Simple et rapide à mettre en place, cette option vous permet de toujours garder la main sur la gestion de vos finances. Enfin, vous pouvez demander de rembourser tout ou partie de votre solde avant l’échéance finale de votre prêt perso. Et plus la durée du crédit est encore longue, plus l’économie réalisée sur les intérêts d’emprunt peut s’avérer intéressante. Maintenant, à vous de jouer !

Réalisez votre simulation

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois