Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Assurance perte d'emploi : la solution pour se couvrir en cas de chômage

Découvrez notre Assurance de Prêt

De nombreux emprunteurs redoutent de ne pas pouvoir rembourser leur crédit suite à un licenciement. L’assurance perte d’emploi fait partie des garanties facultatives de l’assurance emprunteur. Elle vous protège en prenant en charge le remboursement de votre capital en cas de chômage involontaire. FLOA Bank fait le point sur cette prestation.

À quoi correspond l'assurance perte d'emploi ?

La plupart des établissements financiers proposent une assurance emprunteur aux particuliers qui désirent souscrire un crédit. Cette assurance leur permet de réduire le risque d’impayés dans certaines situations. Elle inclut au minimum deux garanties :

- La garantie décès : l’assureur prend en charge le remboursement du crédit, ce qui évite aux proches de devoir assumer la responsabilité financière du défunt.

- La garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) : en cas d’impossibilité de poursuivre l’activité professionnelle, l’emprunteur bénéficie du versement d’indemnités permettant de couvrir les mensualités de son crédit.

Il existe d’autres garanties optionnelles, comme l’assurance perte d’emploi. Cette dernière permet de bénéficier d’un coup de pouce financier lors des périodes de chômage. Toutefois, elle ne peut être accordée que dans certaines situations particulières. L’emprunteur doit être un salarié en CDI. Les employés en CDD ou qui n’ont pas terminé leur période d’essai ne sont donc pas couverts. D’autre part, la perte d’emploi doit résulter d’un licenciement involontaire. Autrement dit, les licenciements pour faute lourde, les démissions et les ruptures conventionnelles de contrat ne permettent pas de bénéficier de cette protection. 

Le principe de la garantie perte d’emploi est de pallier une réduction des revenus habituels. En effet, les allocations Pôle Emploi perçues par l’employé licencié sont moins élevées que son salaire. Dans ces conditions, le maintien de sa qualité de vie est compromis, notamment s’il doit rembourser un ou plusieurs crédits. 

Quelle indemnisation en cas de perte d'emploi ?

Le montant des indemnités varie selon les contrats et les compagnies d’assurance. Généralement, il est compris entre 30 et 50 % des mensualités. Il est possible de bénéficier d’une prise en charge plus importante, à hauteur de 100 % des mensualités pendant toute la durée de l’interruption d’activité. Cependant, une telle garantie augmente le coût des cotisations d’assurance. 

C’est à vous de trouver le bon compromis entre le paiement d’une prime d’assurance plus élevée et un niveau de garantie satisfaisant. Au vu de la conjoncture économique, il apparaît prudent de choisir une protection intégrale, notamment si l’on travaille dans un secteur sensible ou en mutation. 

Vérifiez minutieusement les termes du contrat d’assurance avant de vous engager définitivement. Certains assureurs appliquent des délais de carences pouvant aller jusqu’à 180 jours. Il est possible de réduire la franchise en payant une surprime. Dans tous les cas, la durée d’indemnisation maximale est le plus souvent fixée à 72 mois. Portez une attention particulière aux limites d’âge. Les exclusions concernent les salariés de plus de 55 ans et ceux qui n’ont pas suffisamment cotisé au régime de l’assurance chômage. 

Assurance perte d'emploi : comment être indemnisé ?

En premier lieu, vous devez prévenir le plus rapidement possible votre assureur pour lui faire part du sinistre. Il est préférable de rédiger un courrier recommandé et de joindre les pièces justificatives, telles que la photocopie de la lettre de licenciement remise par l’employeur, votre contrat de travail et l’attestation Pôle Emploi. Respectez impérativement la date maximale fixée par la compagnie d'assurance pour déclarer votre licenciement. Les délais habituellement constatés sont compris entre 2 et 7 jours. En cas de retard, des pénalités pourront être appliquées. En parallèle, vous pouvez envoyer un mail à votre conseiller par le biais de votre espace client, afin d’accélérer la prise en charge de votre dossier.

La garantie perte d’emploi est soumise au versement des allocations de Pôle Emploi. Vous serez donc amené à envoyer régulièrement à votre assureur le décompte de vos versements mensuels. Attention aux erreurs ou aux fausses déclarations : elles peuvent remettre en question votre indemnisation. Il est fortement déconseillé de falsifier le motif d’un licenciement au risque de voir son contrat d’assurance emprunteur annulé.

Vous souhaitez trouver une assurance de prêt incluant la garantie perte d’emploi à un tarif accessible ? Pour assurer votre crédit, ayez le réflexe « FLOA Bank ». Notre formule 100 % en ligne est à la fois abordable d’un point de vue financier et très complète. En cas de perte d’emploi dans les conditions prévues au contrat, le paiement de vos mensualités sera intégralement pris en charge. Souscrivez facilement votre assurance de prêt sur notre site Internet !

https://www.floabank.fr/images/A2019/00-generiques/Assurance-pret/894x246-desktop-assurancepret.jpg

Besoin d'Aide

  • Comment fonctionne l'assurance crédit ?

  • Quelles sont les conditions pour bénéficier de la garantie Incapacité de Travail ?

  • Que se passe-t-il pour un emprunteur ne pouvant pas bénéficier de la Perte d'Emploi ?

  • Quels sont les délais de franchise ?