Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Emprunter seul en étant marié : tout ce que vous devez savoir !

Emprunter seul en étant marié peut sembler très complexe. Pourtant, il est possible de souscrire un crédit de manière indépendante. Toutefois, il est essentiel de respecter quelques règles ! FLOA Bank vous livre quelques astuces pour éviter les écueils et emprunter seul en étant marié l’esprit léger.

Emprunter seul en étant marié : le régime de la communauté universelle des biens

De nombreuses situations peuvent conduire à emprunter seul en étant marié, sans impliquer son conjoint. Lorsque l’on a envie de s’offrir une nouvelle voiture rien qu’à soi ou de faire plaisir à l’autre en lui faisant la surprise d’un voyage à l’autre bout du monde, il est indispensable d’emprunter en toute autonomie. 

Faire un prêt personnel seul en étant marié peut s’avérer utile. D’une manière générale, en cas de difficultés de remboursement, votre partenaire peut dans certains cas être engagé même si vous avez décidé d’emprunter seul en étant marié.

C’est notamment le cas si vous êtes mariés sous le régime de la communauté universelle. Dans ce cas précis, tous les biens du couple sont communs (sans qu’il y ait une obligation d’usage), indépendamment de la formule de financement choisie. De plus, il faut retenir que toute dette contractée par l’un des conjoints est nécessairement solidaire, même en cas de souscription de crédit sans signature du conjoint. Cela signifie que votre conjoint sera contraint de rembourser votre prêt à votre place si vous n’êtes plus capable de le faire dans les délais impartis.  

Dans la pratique, l’établissement prêteur peut solliciter des deux époux qu’ils soient co-emprunteurs, même si l’un des deux avait décidé de faire un prêt personnel seul en étant marié. Il est donc difficile de souscrire un crédit sans signature du conjoint. 

Emprunter seul en étant marié :
le régime de la communauté réduite aux acquêts

 

Dans le cadre d’un mariage sous le régime de la communauté réduite aux acquêts, c’est-à-dire sans contrat de mariage, l’époux qui contracte seul un emprunt est seul engagé. L’exception à ce principe concerne les crédits contractés pour l'entretien du ménage ou l'éducation des enfants. Dans ce cas, les époux sont solidaires. Si vous êtes mariés sous le régime de la communauté réduite aux acquêts, la banque exigera souvent là aussi que votre conjoint soit a minima caution solidaire du prêt pour acheter un bien immobilier. Il est donc compliqué de souscrire un crédit sans signature du conjoint sous le régime de la communauté réduite aux acquêts.  

 

 

Emprunter seul en étant marié : le régime de la séparation des biens

Si vous voulez faire un prêt personnel seul en étant marié, les possibilités d’emprunt sont un peu différentes dans le cadre d’un mariage sous le régime de la séparation des biens. Comme son nom l’indique, ce contrat marital permet à chaque époux d’être propriétaire des bien qu’il acquiert. Dans ce contexte, il est possible d’emprunter seul en étant marié sans obtenir l’accord de sa ou de son partenaire. Le conjoint non signataire ne sera nullement tenu par le prêt, sauf à ce qu’il se soit porté caution solidaire. 

C’est la raison pour laquelle vous pouvez faire un prêt personnel seul en étant marié sous le régime de la séparation de biens et obtenir un crédit sans signature du conjoint. Rien ne vous empêche de prendre à votre charge le remboursement du crédit souscrit par votre partenaire. En revanche, vous ne serez pas contraint et forcé de solder cet emprunt si vous ne le souhaitez pas. Votre responsabilité ne peut pas être engagée, sauf pour les crédits souscrits en commun ou si vous vous êtes porté caution. 

Bon à savoir : vous n’êtes pas obligé de solliciter votre conjoint si vous recherchez un co-emprunteur pour augmenter votre capacité d’emprunt. Vous pouvez solliciter un ami, un collègue ou un parent proche. Il est donc possible d'emprunter seul en étant marié sous le régime de la séparation de biens.  

Important : même si vous décidez d’emprunter seul en étant marié, il est important d’anticiper l’avenir et de mettre vos proches à l’abri. C’est pourquoi il est recommandé de souscrire une assurance de prêt si vous décidez de faire un prêt personnel seul en étant marié. En cas de difficultés de remboursement suite à un accident, un licenciement ou une perte d’autonomie, votre entourage n’aura pas à supporter la charge de votre dette. 

Emprunter seul en étant marié : obtenez un prêt de manière simple et rapide avec FLOA*

Avec FLOA, vous pouvez souscrire un prêt personnel, quel que soit votre statut marital. En d’autres termes, vous pouvez emprunter seul en étant marié. Il vous suffit de définir le montant de votre crédit et de déterminer la durée de remboursement la plus adéquate. Vous pouvez utiliser l’outil de simulation pour choisir la formule la plus adaptée. 

Empruntez pour réaliser vos projets en solo ou en couple : achat d’une voiture de luxe, acquisition d’un bateau, réservation d’un tour du monde, construction d’une piscine ou encore finalisation de vos travaux. Si vous optez pour un crédit à la consommation non affecté, vous n'aurez pas besoin de justifier de l’utilisation des fonds sollicités lors de votre demande de crédit prêt en fournissant par exemple une facture. 

Quelles que soient vos envies, FLOA vous permet de faire un prêt personnel seul en étant marié pour concrétiser vos projets rapidement. Du devis à la souscription définitive, toutes vos démarches peuvent être réalisées en ligne pour emprunter seul en étant marié. Profitez-en pour surprendre l’élu(e) de votre cœur ! 

Besoin d'Aide

  • Comment souscrire mon prêt personnel ?

  • Quel délai pour recevoir les fonds pour mon projet ?

  • Quel montant de financement puis-je demander ?

  • Qu'est-ce qu'un prêt personnel ?