Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Garantie ITT : une sécurité pour votre prêt

Découvrez notre Assurance de Prêt

Vous envisagez de souscrire une assurance de prêt. Mais au moment de signer le contrat, vous vous interrogez sur la nécessité d’ajouter une garantie ITT. Découvrez quelles sont les spécificités de cette garantie et de quelle manière elle peut vous protéger contre le risque d’impayés. 

Qu'est-ce que la garantie ITT ?

ITT est un acronyme qui signifie « incapacité temporaire de travail ». Cette garantie fait partie des options du contrat d’assurance de prêt. Ce dernier doit comporter obligatoirement deux garanties : décès et PTIA (Perte Totale et Irréversible de l’Autonomie). Dans le premier cas, un capital permettant de solder le capital du prêt est versé aux ayants droit. Dans le second, les échéances restantes sont intégralement assumées par l’assureur, puisque l’emprunteur ne peut plus exercer d’activité rémunérée de manière définitive.

À la lumière de ces informations, l’on peut déduire que la garantie incapacité temporaire de travail n’est pas obligatoire. Mais cela ne signifie pas qu’elle est superflue ! En effet, elle couvre l’assuré en cas d’accident ou de maladie l’empêchant de poursuivre temporaire son activité professionnelle. Une telle situation, en dépit de son caractère provisoire, engendre inévitablement une perte de salaire. L’employeur, relayé par l’Assurance maladie, n’indemnise que partiellement le salarié immobilisé. S’ensuivent des difficultés financières qui peuvent entraver le remboursement d’un crédit. 

En souscrivant une assurance de prêt incluant l’ITT, l’emprunteur et ses proches sont protégés. En cas d’hospitalisation ou d’invalidité transitoire, l’assureur prendra en charge le remboursement du prêt jusqu’à la fin du sinistre. Lorsque l’assuré sera apte à reprendre son activité, il pourra continuer à rembourser son crédit de manière autonome. 

Comment fonctionne la garantie ITT ?

Pour faire jouer la garantie incapacité temporaire de travail, l’assuré doit prouver l’état d’invalidité ou l’impossibilité de poursuivre son activité professionnelle. Cette démarche repose sur une évaluation médicale, effectuée par un praticien affilié à la compagnie d’assurance. Précisons que plusieurs examens sont programmés aux différents stades de l’accident ou de la maladie, afin d’en suivre l’évolution et d’aménager les conditions d’indemnisation. 

L’invalidité est déterminée par un taux, qui doit être de 100 %, même si elle est réversible. Voici quelques exemples de sinistres pris en charge :

- Un artisan qui perd temporairement l’usage de ses deux mains ne peut plus continuer à exercer son métier. Une jambe cassée ne relève pas, dans ce cas, d’une ITT.

- Un sportif professionnel victime d’une fracture du tibia ne peut plus s’entraîner et participer aux compétitions. Son activité doit cesser intégralement jusqu’à sa guérison. Sa situation relève bien de l’ITT.

Les modalités de l’indemnisation peuvent varier :

- L’assureur verse les mensualités du crédit durant toute la durée du sinistre.

- Il verse une compensation à l’assuré, visant à compléter son salaire. 

Dans tous les cas, l’indemnisation est limitée à 36 mois, soit 3 ans. En cas d’invalidité prolongée au-delà de cette durée, l’assuré peut requérir le versement des prestations au titre de la garantie PTIA, si son état de santé révèle le caractère irréversible de l’invalidité.

Il est important d’ajouter que le coût de l’assurance ITT et ses conditions de versement varient selon les compagnies d’assurance. C’est pourquoi il est conseillé d’examiner plusieurs offres avant de se décider. Si vous avez déjà souscrit le contrat proposé par votre banque et si vous trouvez moins cher ailleurs, vous aurez la possibilité d’utiliser la délégation d’assurance. Cependant, pour que la résiliation soit acceptée par votre banque, les garanties souscrites doivent être parfaitement identiques. 

Quels sont les éléments non compris ?

La garantie incapacité totale de travail comporte certaines limites. Une franchise, sous la forme d’un délai de carence, est souvent appliquée. Elle ne peut pas être supérieure à 90 jours d’indemnisation. 

Les personnes qui exercent une profession considérée comme « à risques » ou dangereuse doivent souvent s’acquitter d’une surprime pour racheter cette garantie. Il en va de même pour les assurés souffrant de maladies chroniques et pour ceux qui pratiquent régulièrement des activités sensibles, comme les sports extrêmes. 

Le meilleur moyen de s’assurer à moindre coût est de comparer soigneusement les offres et les conditions de souscription.

En partenariat avec Malakoff Médéric, FLOA Bank propose une assurance emprunteur comprenant 4 garanties essentielles : décès, PTIA, ITT et perte d’emploi. Elle est accessible à tous les emprunteurs, y compris dans le cadre d’un crédit immobilier, sans examen médical et jusqu’à l’âge de 65 ans. Que vous soyez déjà assuré ou non, effectuez votre demande de devis gratuit et sans engagement. Notre équipe peut prendre en charge la résiliation de votre contrat actuel !

Assurance prêt

Besoin d'Aide

  • Comment fonctionne l'assurance crédit ?

  • Quelles sont les conditions pour bénéficier de la garantie Incapacité de Travail ?

  • Que se passe-t-il pour un emprunteur ne pouvant pas bénéficier de la Perte d'Emploi ?

  • Quels sont les délais de franchise ?