Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Crédit pré-accepté puis refusé : que faire ?

Faire face à un refus de prêt après un accord de principe peut être source de déception. Un crédit pré-accepté puis refusé ne signifie pas forcément que vous devez renoncer à votre projet. Découvrez quelques astuces pour améliorer votre demande de prêt et connaître le processus FLOA1 d’acceptation des crédits. Sur notre site, vous pouvez trouver de nombreux outils pour vous aider à préparer votre dossier, y compris un simulateur de crédit. 

Pourquoi est-il possible de voir un crédit pré-accepté puis refusé ?

De nombreux organismes de crédit et établissements financiers proposent aux emprunteurs un service de pré-validation de leur dossier, également appelé « accord de principe ». Cela peut être un moyen efficace d'évaluer la faisabilité d'un projet aux conditions indiquées. Cependant, même si vous obtenez une réponse positive de la part d'un établissement bancaire ou d’un organisme de crédit, il est possible que votre crédit soit finalement refusé après une étude plus approfondie de votre dossier. Il est important de noter que chaque établissement a ses propres critères d'évaluation. Une simulation en ligne peut vous aider à anticiper cette situation. Le délai de réponse peut également varier d'un établissement à l'autre. 

En règle générale, cette situation se produit dans les cas suivants : 

Dossier incomplet (ex : pièces justificatives manquantes)

Dossier incomplet (ex : pièces justificatives manquantes)

Revenus trop irréguliers ou trop faibles pour faire face aux mensualités

Revenus trop irréguliers ou trop faibles pour faire face aux mensualités

Taux d’endettement trop élevé

Taux d’endettement trop élevé

un autre type de crédit semble mieux convenir

un autre type de crédit semble mieux convenir

Un dossier incomplet (ex : pièces justificatives manquantes) :

Un dossier incomplet peut être une raison pour laquelle votre crédit est pré-accepté puis refusé. Assurez-vous de fournir toutes les informations requises pour éviter ce problème. Prenez le temps nécessaire pour compléter votre dossier, car le délai peut également jouer en votre faveur. Vous devez produire toutes les pièces justificatives demandées : par exemple pièce d’identité, avis d’imposition, contrat de travail, bulletins de salaire, relevé de comptes, descriptif de l’achat si le prêt est affecté… 

Des revenus trop irréguliers ou trop faibles pour faire face aux mensualités :

Si vos revenus sont irréguliers ou trop faibles, cela peut également conduire à un crédit pré-accepté puis refusé. Il est important de prouver que vous que vous réunissez les bonnes conditions pour rembourser votre crédit sans difficultés. Si l’établissement juge que votre situation financière est trop juste, vous verrez votre crédit pré-accepté puis refusé. L'offre de crédit doit être adaptée à votre capacité de remboursement. Une simulation en ligne peut vous aider à évaluer votre capacité de remboursement. 

Un taux d’endettement trop élevé :

Un taux d'endettement élevé peut être une autre raison pour laquelle votre crédit est pré accepté puis refusé. Les organismes de crédit vérifient ce taux pour s'assurer que vous pouvez gérer le remboursement du crédit. FLOA1, par exemple, prend en compte votre taux d'endettement lors de l'évaluation de votre dossier. Un endettement supérieur à 35 % ou un reste à vivre trop faible pour subvenir à vos besoins peut conduire à un crédit pré-accepté puis refusé. 

Un autre type de prêt semble mieux convenir :

Un crédit pré-accepté puis refusé ne doit pas forcément vous conduire à abandonner ou reporter votre emprunt. Parfois, un autre type de crédit peut être plus approprié pour votre situation. Si c'est le cas, votre crédit pré-accepté peut-être refusé, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas obtenir un autre type de crédit. Une simulation en ligne peut vous aider à déterminer quel type de crédit est le plus adapté à votre situation. 

Crédit pré accepté puis refusé : comment optimiser son dossier ?

Vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir le crédit qui vous permettra de réaliser votre projet personnel sans passer par la case crédit pré accepté puis refusé ? Sachez que les établissements financiers, qu’il s’agisse des banques en ligne ou des organismes de crédit spécialisés, attachent une grande importance à votre « profil d’emprunteur ». Celui-ci ne vise qu’à une seule chose : convaincre votre interlocuteur de votre solvabilité. Plusieurs critères permettent de déterminer votre profil d’emprunteur : 

- L’apport personnel : il démontre que vous êtes capable d’épargner et, par conséquent, de maîtriser vos dépenses. Par ailleurs, il permet de réduire le montant total du crédit. Il représente un levier important dans la validation de votre dossier de prêt pour éviter de voir votre crédit pré accepté puis refusé. 

- La situation professionnelle et la stabilité des revenus : au-delà des revenus, les établissements prêteurs sont attentifs à votre statut au sein de l'entreprise et à votre type de contrat. Si vous êtes en contrat à durée indéterminée (CDI) avec un salaire suffisant pour prendre en charge la mensualité tout en bénéficiant d’un reste à vivre conséquent, la banque sera rassurée et vous aurez plus de chance que votre demande de crédit soit validée. Si vous êtes en contrat à durée déterminée (CDD), travailleur indépendant ou intérimaire, il vous faudra prouver que vos revenus sont réguliers et stables au minimum sur les trois dernières années si vous voulez échapper au crédit pré accepté puis refusé. Pour ce faire, joignez vos relevés de compte des 36 derniers mois, vos trois derniers avis d’imposition, vos attestations URSSAF des trois dernières années ou encore vos trois derniers bilans comptables. 

- Votre capacité de remboursement : cette dernière se calcule en déduisant l’ensemble de vos charges de vos revenus. Le résultat ainsi obtenu représente le montant maximum que vous pouvez rembourser mensuellement. Vos mensualités doivent rester en-deçà de votre capacité de remboursement mensuelle. Dans le cas contraire, l’établissement prêteur risque de refuser votre demande de crédit. 

- Votre taux d’endettement : ce dernier représente le poids de vos charges financières dans vos revenus mensuels. L’organisme financier sera contraint de refuser votre demande de prêt si votre taux d’endettement est trop élevé. Depuis 2021, le HCSF (Haut conseil de stabilité financière) a relevé le seuil à 35 % contre 33 % auparavant. Au-delà de ce plafond, l’organisme estimera que vos charges sont trop conséquentes eu égard à vos revenus et vous pourrez alors être confronté à un crédit pré accepté puis refusé. 

- L’historique des impayés : les emprunteurs ayant eu plusieurs incidents de paiement sur leur compte bancaire dans le passé avec l'établissement sollicité ou les emprunteurs inscrites au FICP (fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) ont peu de chance de voir leur demande aboutir. C’est également le cas des personnes inscrites au FCC (fichier central des chèques). Cette interrogation systématique des fichiers nationaux pourrait conduire à voir votre crédit pré accepté puis refusé. 

- Des arguments solides : un projet argumenté et cohérent, même s’il s’agit d’un voyage autour du monde ou de la construction d’une piscine, contribue à rassurer l’organisme de prêt. Des éléments financiers jugés sensibles par l’organisme prêteur et des emprunteurs imprécis sur l’utilisation des fonds pourraient contribuer à faire pencher la balance en leur défaveur, voire aboutir à un crédit pré accepté puis refusé. 

Trouver une autre solution de financement dans le cas d’un crédit pré-accepté puis refusé

Si votre crédit a été pré-accepté puis refusé, ne vous découragez pas. Il existe d'autres solutions de financement qui peuvent vous aider à obtenir l'argent dont vous avez besoin pour réaliser votre projet. Par exemple, vous pouvez envisager de travailler avec un autre organisme de crédit. 

Vous avez également la possibilité de revoir et corriger votre dossier pour détecter ses éventuelles failles. Par exemple, si la somme que vous avez demandée est trop élevée par rapport à votre budget, vous pouvez réunir un apport suffisant par un autre moyen ou faire des concessions sur certains aspects de votre projet en diminuant le montant du capital emprunté. Si vous empruntez seul et que votre crédit est pré-accepté puis refusé, alors trouver un co-emprunteur présentant une certaine stabilité financière vous aidera à faire passer votre dossier. Une autre solution consiste à allonger la durée de remboursement du crédit pour ainsi faire baisser les mensualités. 

Si la santé de vos finances est la cause d’un crédit pré-accepté puis refusé, (mauvaise gestion financière, découverts fréquents ou interdiction bancaire), vous avez la possibilité de solliciter un établissement spécialisé ou dans le cas où vous avez déjà un ou plusieurs prêts en cours, de solliciter l'organisme pour une autre solution de financement, comme le rachat de crédit. Cette opération permet de regrouper tous vos crédits en un prêt unique, ce qui engendre une diminution* de la mensualité de remboursement tout en incluant éventuellement un nouveau projet. 

Ne tardez pas à retourner rapidement votre dossier dûment complété, car vous avez 30 jours à compter de la pré-acceptation pour envoyer votre dossier complet. Sinon, la proposition serait caduque. Ensuite, vous bénéficiez également d’un délai de rétractation de 14 jours si vous changez d’avis. 

Dans tous les cas, il est important d’anticiper les exigences de l’organisme financier pour éviter la désillusion d’un crédit pré-accepté puis refusé. Les critères d’accord ou de refus d’un prêt peuvent varier d’une banque à l’autre. FLOA1 s’engage à vous répondre en toute transparence et à essayer de vous proposer des alternatives en cas de refus de crédit. Grâce à la procédure FLOA1 de dossier pré-accepté ainsi qu’à la souscription2 simplifiée et 100 % en ligne, vous saurez tout de suite si vous êtes éligible à nos offres de prêt. 

Besoin d'Aide