Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Rachat de crédit lorsqu'on est au chômage : mission impossible ?

Simulez votre projet en 3 clics

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Vous venez de perdre votre emploi et vous envisagez un rachat de crédit en étant au chômage. Si votre situation présente quelques obstacles, une bonne préparation de votre dossier en amont peut jouer en votre faveur. FLOA Bank vous donne des astuces pour obtenir un regroupement de prêts en étant sans emploi.

Rachat de crédit pour chômeur : une démarche compromise, mais pas impossible !

Regrouper ses crédits lorsque l’on fait face à une baisse de revenus est une démarche qui peut sembler logique à tout emprunteur. Le rachat de prêts permet justement de lisser ses mensualités pour augmenter son pouvoir d’achat. Il est donc tout indiqué pour faire face à une situation financière difficile, même si celle-ci semble transitoire.

Néanmoins, le regroupement de crédits… reste un crédit. Il est donc essentiel de démontrer sa solvabilité à l’organisme prêteur. Pour se prémunir du risque d’impayés, de nombreuses banques traditionnelles font le choix de refuser les dossiers des emprunteurs les plus précaires. Les chômeurs font partie de ceux qui ne peuvent pas justifier de revenus stables, notamment parce que les allocations versées par Pôle Emploi ne rentrent pas dans les ressources globales utilisées pour le calcul du taux d’endettement. Il y a donc fort à parier que votre conseiller bancaire considérera la part de vos charges trop importante pour pouvoir valider votre dossier.

Si le contexte semble malaisé, le rachat de crédit sans emploi est possible sous conditions. En effet, d’autres critères sont examinés par l’établissement prêteur. Les circonstances du licenciement seront analysées (licenciement économique, à l’amiable ou suite à une faute grave). Le profil de l’emprunteur est également déterminant.

Rachat de crédit au chômage : la nécessité de présenter des garanties solides

Même si vous avez perdu votre emploi, vous pouvez obtenir un rachat de crédits. Mais la tâche s’avère plus compliquée puisque vous devrez convaincre l’organisme créditeur de votre bonne foi et de votre solvabilité. Voici quelques conseils qui pourront vous aider à vous présenter sous votre meilleur jour :

- Mettez en avant toutes les garanties dont vous disposez : pensez aux ressources susceptibles d’être prises en compte, comme les revenus fonciers. Le fait d’être propriétaire de votre bien peut également amadouer un conseiller rétif. Il pourra vous proposer un rachat de crédits avec une garantie hypothécaire, en fonction de la valeur de votre capital. Les emprunteurs qui disposent d’un garant peuvent également profiter d’une plus grande marge de manœuvre. Une caution solidaire pourra être établie afin de protéger la banque du risque d’impayés. Vous pouvez également faire appel à un co-emprunteur solvable, possédant le statut de salarié en CDI. Les contrats d’épargne, comme l’assurance vie, démontrent également votre capacité à placer et gérer votre argent. Ils sont donc un facteur de réassurance supplémentaire.

- Constituez un dossier irréprochable et parfaitement documenté en intégrant toutes les pièces justificatives demandées. N’hésitez pas à fournir vos anciennes fiches de paie et les documents relatifs à vos éventuelles démarches effectuées auprès de potentiels recruteurs. Enfin, joignez les tableaux d’amortissement de vos prêts actuels qui serviront de base aux simulations de l’organisme financier.

Bon à savoir : si vous êtes déjà en situation de surendettement avancé ou si vous avez fait l’objet d’une interdiction bancaire, votre dossier de demande de rachat de crédit ne sera pas recevable. Vous avez toutefois la possibilité de vous adresser à la Banque de France afin d’obtenir une réhabilitation de votre situation financière.

Pensez également à vérifier les garanties de votre assurance emprunteur. Vous êtes peut-être couvert en cas de perte d’emploi consécutive à un licenciement économique. Dans ce cas précis, vous pourrez peut-être bénéficier de la prise en charge du remboursement des échéances par la compagnie d’assurance.

Multipliez les demandes pour augmenter vos chances de réussite

Vous craignez d’essuyer un refus suite à votre demande de rachat de crédit en étant au chômage ? Vous pouvez envoyer plusieurs dossiers à des organismes de crédit différents : banques traditionnelles, organismes spécialisés dans le regroupement de crédit et banques en ligne. En multipliant vos démarches, vous augmenterez vos chances d’obtenir une réponse favorable. Élaborer plusieurs dossiers personnalisés vous demandera certainement plus de temps, mais s’avérera plus productif si vous êtes sans emploi. 

Avec FLOA Bank, vous pouvez effectuer votre demande de rachat de crédit en ligne très facilement. Remplir le formulaire de souscription ne vous demandera que quelques minutes ! Pour optimiser votre demande, n’hésitez pas à utiliser l’outil de simulation mis à votre disposition sur notre site : son utilisation est illimitée et gratuite.

Besoin d'Aide

  • Comment souscrire à mon Rachat de Crédit ?

  • Puis-je ne racheter qu'une partie de mes crédits en cours ?

  • La règle des 33% d'endettement est-elle strictement obligatoire ?

  • Puis-je m'engager auprès de plusieurs organismes de rachat de crédit ?

Réaliser une simulation

Simulez votre projet en 3 clics

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois