Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Cautionnement solidaire
pour l'obtention d'un crédit :
comment ça marche ?

cashback carte cdiscount

Parfois exigé par les établissements prêteurs, le cautionnement solidaire est une garantie solide dans le cadre d’un crédit à la consommation. Toutefois, il est important de connaître les obligations qui découlent de cet engagement pour chaque partie. FLOA vous informe.

Cautionnement solidaire : qu'est-ce que ça signifie ?

Lorsque vous souscrivez un crédit, indépendamment de la durée de remboursement et du montant emprunté, l’établissement prêteur doit s’assurer que vous êtes solvable et en capacité de rembourser le capital et les intérêts. Dans certains cas, le dossier de l’emprunteur ne répond pas complètement aux exigences du créancier. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est possible d’obtenir une garantie sous la forme d’une caution solidaire. Il s’agit alors de faire appel à un tiers, le plus souvent une personne physique, prêt à s’engager à rembourser le crédit en cas de défaillance de l’emprunteur. Dans la grande majorité des cas, le cautionnement est effectué par un membre de la famille : parents, grands-parents, frère ou sœur, cousin, oncle ou tante. Cependant, aucune loi ne contraint l’emprunteur à faire appel à un proche. Il est tout à fait envisageable d’obtenir le cautionnement d’un ami ou d’un collègue. Néanmoins, certaines obligations subsistent : le garant doit impérativement être majeur et capable.

Il faut savoir que le profil et la situation financière du garant seront passés au crible par l’organisme de crédit. Le cautionnement, pour être viable, doit couvrir l’intégralité des échéances impayées. Il est donc impératif de choisir un garant dont la situation professionnelle est stable et qui dispose de revenus suffisants. Bien souvent, l’engagement sera étendu à ses biens et à son patrimoine. En cas de dettes ou de difficultés de remboursement, l’établissement bancaire effectuera toutes les démarches nécessaires pour recouvrer les sommes dues auprès de la caution.

Quelle est la différence entre une caution simple et une caution solidaire ?

Il existe deux catégories de cautionnements :

- La caution simple : En cas de défaillance financière de l’emprunteur, le créancier devra en premier lieu se retourner contre ce dernier et tout mettre en œuvre pour obtenir le remboursement des sommes dues. Ce n’est qu’en dernier recours, après avoir prouvé l’insolvabilité de l’emprunteur, que la banque sera autorisée à exiger le règlement des impayés par la personne s’étant portée caution.

- La caution solidaire : En cas d’impayé, l’établissement créancier peut s’adresser, indifféremment, au débiteur ou à la caution en vue de recouvrer les sommes qui lui sont dues.

Le type de caution engagée doit impérativement être désigné dans le contrat de prêt. Le garant doit être informé des conséquences de son engagement ainsi que de la procédure éventuelle de recouvrement en cas de dette ; c’est pourquoi cet acte doit respecter un formalisme contraint.

Coup de pouce

Besoin d'Aide

  • Qu’est-ce que le FLOA 4X ?

  • Comment fonctionne FLOA 4X (paiement en 4X par carte bancaire) ?

  • Est-ce que l’on va me demander des justificatifs pour bénéficier du FLOA 4X ?

  • Comment faire pour avoir accès à mon échéancier ?