Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Obtenir un crédit peut s’avérer mission impossible lorsque l’on est fiché en Banque de France, puisque la loi oblige les établissements de crédit à interroger le FICP1 avant d’octroyer un crédit. Toutefois, des alternatives sont disponibles. ​​FLOA ​​vous délivre toutes les informations.

Que signifie : « être fiché Banque de France » ?

Les différents types de fichages Banque de France qui existent

L’expression « être fiché Banque de France » correspond à des situations différentes car il existe plusieurs fichiers d’incidents de paiement. Faisons le point sur ces derniers.

- le Fichier Central des Chèques (FCC) : est un fichier de recensement des incidents liés aux moyens de paiements par chèque.
- le Fichier national d'Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) concerne les incidents liés aux crédits et au surendettement.
- Le Fichier national des chèques irréguliers (FNCI) comporte des indications sur les interdits bancaires. Il réunit les coordonnées bancaires des comptes bancaires ouverts au nom de personnes faisant l'objet d'une interdiction d'émettre des chèques, des comptes clos, et des oppositions pour perte ou vol de chèques.

Conseils en cas de FICP

Focus sur le FICP

Le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) est géré par la Banque de France.

Il recense :

- les incidents de remboursement de crédits accordés à des personnes physiques pour des besoins non professionnels déclarés par les établissements de crédit habilités à délivrer des crédits (banques, sociétés de crédit, associations attribuant des micro-crédits...). On parle alors d'incident de paiement caractérisé.
- les mesures prises dans le cadre d'une procédure de surendettement (plans conventionnels de redressement, mesures imposées ou recommandées, procédure de rétablissement personnel, etc).

Vous pouvez être inscrit au FICP1 :

- si vous êtes en retard dans le remboursement d'un crédit qui vous a été accordé en tant que personne physique pour des besoins non professionnels. L'inscription est alors faite à l'initiative de l'établissement de crédit auprès duquel vous avez souscrit le crédit. Dans ce cas, celui-ci doit vous avertir. Vous disposez alors de 30 jours pour régulariser. Si vous ne le faites pas dans ce délai, l'établissement demandera à la Banque de France votre inscription au FICP1.
- si vous avez saisi une Commission de surendettement, dès le dépôt d'un dossier.

Dans le cas d'une inscription due à un retard dans le remboursement d'un crédit :
L'établissement de crédit déclare à la Banque de France l'incident de remboursement de votre crédit qui sera inscrit au FICP1 pour une durée de 5 ans. Dès que vous régulariserez l'incident de remboursement auprès de l'établissement, celui-ci demandera à la Banque de France de procéder à votre radiation du fichier (à votre défichage).

Les établissements de crédit et les sociétés de financement consultent le FICP1 pour étudier la solvabilité d'une personne sollicitant un crédit.

Obtenir un crédit en tant que FICP : est-ce possible lorsque l’on est fiché Banque de France ?

Avant de vous accorder un crédit​,​ la banque établit un dossier de prêt qui comporte notamment, votre contrat de travail, vos bulletins de salaire, etc. Au moment d’instruire le dossier, elle réalise ensuite une vérification ​​FICP1. Concrètement, elle consulte le ​​FICP1 afin de contrôler si vous y êtes inscrit.

Une inscription dans le ​​FICP1 ne constitue pas légalement une interdiction de crédit (​​crédit auto, crédit moto, etc.). Les établissements sont libres d’accorder ou non un crédit, selon leur appréciation du dossier de demande de prêt au complet. L’inscription au ​​FICP1 reste un élément du dossier et doit être évaluée comme telle.

Autrement dit, en théorie, il est possible d’obtenir un crédit lorsque l’on est fiché Banque de France. Toutefois, en pratique, de nombreuses banques n​​’autorisent pas de crédit afin d’écarter tout risque de surendettement.

Crédit aux personnes inscrites au FICP : tout savoir sur le mini crédit

​​​Les personnes fichées au FICP1 par la Banque de France peuvent rencontrer certaines difficultés à obtenir un prêt (à la consommation, prêt auto, etc.). En effet, de nombreuses banques ne proposent pas de ​​crédit​​ aux personnes inscrites au FICP1 afin d’éviter le risque de surendettement.

Crédit et FICP : la position de FLOA sur le crédit

​​​Légalement, les organismes financiers ont le droit de refuser un prêt à une personne fichée au FICP1, ce qui est le cas de FLOA. Il ne s’agit pas d’une pénalité définitive, mais d’un moyen de protéger l’emprunteur du risque de surendettement. L’inscription au fichier est levée après une durée de cinq ans. À l’issue de ce délai, il est possible d’emprunter à nouveau de l’argent à condition d’avoir régularisé sa situation financière.

​​​

​​​Néanmoins, FLOA est là pour vous aider dans un passage financier difficile : elle vous donne des conseils pour ne pas vous retrouver en situation d’impayé, pour régulariser, étaler vos dépenses, étudie avec vous la possibilité de contracter un regroupement de crédits2. Mais FLOA n’a pas non plus toujours LA solution, son objectif étant de protéger la santé financière de ses emprunteurs.

Comment obtenir un crédit lorsqu’on est inscrit au FICP avec FLOA ?

Chez FLOA, nous n’octroyons pas de prêt aux personnes fichées au FICP1. Loin d’être une sanction, cette mesure tend à éviter le risque de surendettement. Toutefois, comme expliqué précédemment, être fiché n’est pas une pénalité irrévocable. Si vous souhaitez obtenir un crédit, il existe une solution : rembourser les dettes qui justifient votre fichage pour être supprimé du F​​ICP1.

Vous acquitter de vos dettes est le moyen le plus simple d’obtenir un crédit rapidement afin de réaliser vos projets. Le fichage est, en règle générale, supprimé dans les deux mois qui suivent le remboursement. Passé cette date, vous pourrez alors nous contacter pour que nous puissions à nouveau étudier votre demande de prêt.

Comment demander un crédit quand on est inscrit au FICP ?

Si vous êtes inscrit au FICP1 et que vous n’avez pas la possibilité d’effacer votre fichage pour demander un crédit traditionnel, il existe certaines solutions. Outre le​​ crédit, vous pouvez demander :

-Un prêt sur gage, soit un prêt accordé en contrepartie d’un dépôt d’un objet de valeur (tableau, bijou, etc.). ​​

- Un crédit hypothécaire, garanti par une hypothèque sur un ou plusieurs de vos biens immobiliers.

- Un prêt de la CAF. Les prêts de la CAF sont régis par les politiques locales. Elles varient d’un département à un autre. Toutefois, dans la grande majorité des cas, ces organismes prêteurs ne réalisent pas de vérification​​ du FICP1 . Ce crédit ​​peut ainsi vous aider si vous avez des dépenses imprévues à réaliser (travaux dans la maison, achat d’un véhicule pour travailler, etc.).

Obtenir un crédit sans contrôle du FICP : mythe ou réalité ?

Les organismes de crédit ont systématiquement recours à l’interrogation du fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers à chaque demande de crédit qu’ils reçoivent. Obtenir un crédit sans contrôle​ du FICP1 est donc quasiment impossible, puisqu’il s’agit d’une obligation légale qui tend à protéger les consommateurs contre le risque de surendettement.

Le crédit sans contrôle du ​​FICP1 n’existe donc pas. Seules solutions pour passer outre cette obligation :

- demander un crédit ​​aux organismes qui le proposent ;

- effacer votre nom du fichier en remboursant les dettes qui posent problème.

Besoin d'Aide

  • Le crédit renouvelable, c'est quoi ?

  • Comment obtenir un Financement, utilisation spéciale du crédit renouvelable ?

  • Comment souscrire un rachat ou regroupement de crédits** ?

  • Demander un Financement, cela signifie quoi ?