Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Diabète et assurance prêt immobilier : quelles conséquences ?

Découvrez notre Assurance de Prêt immobilier

Le diabète et l’assurance de prêt immobilier ne font pas toujours bon ménage. Cette maladie chronique constitue un risque aggravé de santé et peut donner lieu à l’application d’une surprime ou d’une exclusion de garantie. Découvrez les alternatives pour assurer votre prêt au meilleur prix avec FLOA Bank.

Qu'est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique provoquée par une quantité excessive de sucre dans le sang (on parle d’hyperglycémie). Mal contrôlé, il est susceptible de provoquer des problèmes de santé plus ou moins graves : troubles de la vision et du rythme cardiaque, accident vasculaire, thromboses, risque infectieux accru, etc. En France, le taux de prévalence de la maladie est d’environ 5 %, soit plus de 3 millions de personnes.

Toutefois, il existe deux formes de la maladie qui n’ont pas les mêmes conséquences :

- Le diabète de type 1 est le moins fréquent, mais aussi le plus difficile à contrôler. Il apparaît dès l’enfance et possède une importante composante héréditaire. Il est dû à un dysfonctionnement du pancréas qui ne produit pas suffisamment d’insuline, une hormone dont le rôle est de réguler la glycémie.

- Le diabète de type 2 survient chez l’adulte jeune et concerne la grande majorité des malades (plus de 90 %). Il est dû à l’insulinorésistance, un mécanisme délétère pour l’organisme qui se développe progressivement. De nombreuses études ont démontré le lien entre l’obésité et le diabète de type 2. Son apparition peut être prévenue par une bonne hygiène alimentaire et la pratique d’une activité physique.

Le diabète de type 1 ou de type 2 nécessite un suivi médical régulier. Le traitement, qui repose sur la correction des habitudes alimentaires associée à des injections quotidiennes d’insuline, permet de conserver une vie sociale et professionnelle normale. Cependant, les malades doivent faire face à un risque plus élevé de complications ophtalmiques, dermatologiques et cardiaques.

Dans ce contexte, les compagnies d’assurance cherchent à adapter leurs offres en tenant compte des risques liés au diabète. C’est pourquoi vous serez invité à répondre à un questionnaire de santé. Bien souvent, une visite médicale est également programmée à l’initiative de l’assureur. Elle est obligatoire et il ne vous sera pas possible de vous y soustraire. 

Les conséquences les plus redoutées du diabète sont les maladies vasculaires qui peuvent provoquer des complications cardiaques ou des AVC. Les diabétiques sont plus exposés au risque de handicap lourd, de perte d’autonomie et de décès prématuré.

Le diabète classé parmi les risques aggravés de santé

Pour définir les profils de risque associés à l’emprunteur, les compagnies d’assurance ont élaboré une grille des pathologies à partir de statistiques croisées. Le diabète fait partie des maladies chroniques qui constituent un risque aggravé de santé. En d’autres termes, cette maladie décuple la possibilité de la survenue du risque couvert par l’assurance (invalidité ou décès). Toutefois, d’autres paramètres sont examinés par l’assureur :

- le nombre d’années d’évolution de la maladie ;

- les hospitalisations et les arrêts maladie depuis la découverte du diabète ;

- les traitements suivis et leurs effets ;

- l’état de santé générale de l’assuré ;

- les éventuels troubles de santé associés.

Au-delà de l’état de santé de l’assuré, des critères exogènes sont appliqués au barème : lieu de résidence, âge du souscripteur, profession exercée, montant du crédit immobilier et durée de remboursement.

Les assureurs peuvent compenser un risque aggravé de santé en augmentant le montant des cotisations (on parle de « surprime »). Mais ils peuvent également refuser un dossier en cas d’antécédents médicaux jugés trop lourds.

La convention AERAS : une solution pour assurer son prêt immobilier en cas de diabète

Les emprunteurs souffrant de diabète qui ne parviennent pas à assurer leur crédit immobilier peuvent faire jouer la convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Cette convention a pour rôle de proposer des alternatives aux personnes qui ne peuvent pas souscrire une assurance standard. Le crédit immobilier doit être inférieur à 320 000 euros et doit être remboursé avant les 71 ans de l’emprunteur.

En cas de refus, l’emprunteur a la possibilité de faire appel et de saisir la commission afin de trouver un arrangement à l’amiable. Dans tous les cas, il est possible de faire jouer la concurrence au titre de la délégation d’assurance afin de trouver l’offre la plus avantageuse financièrement, à garanties égales.

Si vous souffrez de diabète et si vous devez trouver une assurance de prêt, demandez votre devis sur FLOA Bank. Avec l’assurance emprunteur 100 % en ligne et sans examen médical, vous mettrez toutes les chances de votre côté.

Assurance prêt immobilier

Besoin d'Aide

  • Pourquoi choisir l’assurance du prêt immobilier de FLOA Bank ?

  • Suis-je éligible à l'assurance du crédit immobilier FLOA Bank ?

  • Le coût des formalités médicales nécessaires pour mon dossier sera-t-il pris en charge ?

  • Puis-je aller voir mon médecin habituel pour réaliser mes formalités médicales complémentaires ?