Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Quelles conditions pour souscrire une assurance habitation étudiant ?

Découvrez notre Assurance Habitation étudiant
Quelles conditions pour souscrire une assurance habitation étudiant ?

Connaître les conditions d’une assurance habitation pour étudiant peut vous aider à préparer votre dossier. Si vous recherchez un contrat facile à souscrire et pas cher, ayez le réflexe FLOA Bank. Découvrez les avantages d’une assurance 100 % en ligne, 100 % accessible.

1 - Être propriétaire ou locataire d'un logement

L’assurance habitation pour étudiant a une double fonction. Elle permet à la fois de couvrir le bailleur et l’occupant, dans le cadre de la location d’un bien immobilier. Elle est d’ailleurs obligatoire pour les locataires, indépendamment du type de logement.

Que vous envisagiez d’habiter dans une chambre d’étudiant ou de partager un appartement avec d’autres colocataires, vous devrez donc être assuré. Les risques couverts par votre contrat sont de différentes natures : on parle de « risques locatifs ». Ces derniers incluent les catastrophes naturelles, les bris de glace, les explosions, les incendies et les dégâts des eaux. Une protection renforcée vous permettra de bénéficier d’une couverture contre les cambriolages et la détérioration de vos biens personnels.

La première condition pour souscrire une assurance habitation en tant qu’étudiant est d’être locataire ou propriétaire d’un logement occupé plus de trois mois dans l’année.

- En tant que locataire, vous devez prouver que vous êtes bien assuré par le biais de votre attestation d’assurance habitation. Ce document vous est automatiquement remis dès le versement de la première échéance, immédiatement après la signature du contrat et sa validation.

- En tant que propriétaire occupant, l’assurance habitation n’est pas obligatoire. Si vous vivez dans un immeuble en copropriété, la garantie Responsabilité Civile sera toutefois exigée. En dépit de cette absence d’obligation, il est vivement recommandé de souscrire une assurance multirisque habitation. Le cas échéant, vous ne bénéficierez d’aucune indemnisation suite à un sinistre et vous devrez prendre en charge l’intégralité des réparations, ainsi que le remplacement de vos biens personnels.

Dans tous les cas, votre compagnie d’assurance vous demandera de lui fournir une copie du bail (contrat de location) ou de l’acte de propriété (acte notarié).

2 - Fournir tous les documents justificatifs demandés par l'assureur

Afin d’établir votre contrat, mais également de vérifier votre identité, votre assureur vous demandera certaines pièces justificatives. 

Les documents suivants peuvent être transmis par mail ou par courrier, selon vos préférences :

- copie d’une pièce d’identité en cours de validité (CNI ou passeport) ;

- RIB (Relevé d’Identité Bancaire) pour effectuer les prélèvements. Une autorisation SEPA devra être transmise à votre banque.

D’autre part, votre assureur a besoin de définir le niveau de garantie nécessaire pour vous proposer la meilleure protection possible.

Dans ce contexte, vous devrez répondre à un questionnaire précis visant à déterminer la nature du bien, son emplacement géographique, sa superficie, le nombre de pièces et les éventuelles dépendances. Vous devrez également préciser le nombre de personnes vivant sous votre toit (enfants compris) et l’usage du logement (résidence principale ou secondaire, location, etc.).

Bon à savoir : la plupart des informations demandées par les assureurs figurent dans le bail ou l’acte de propriété.

Si vous avez souscrit une garantie spécifique contre le vol, vous devrez également transmettre une estimation de la valeur de vos biens. Pensez à bien conserver toutes les factures ou preuves d’achat. Celles-ci vous seront demandées en cas de sinistre, notamment si vous avez choisi l’option « garantie valeur à neuf ». N’oubliez pas de détailler les équipements de sécurité installés (détecteurs de présence, alarme ou vidéosurveillance). La présence de ce matériel peut contribuer à réduire votre prime d’assurance.

3 - Régler la cotisation indiquée dans le contrat

Le montant de la prime d’assurance est établi en fonction du profil de risque de l’assuré et des garanties souscrites. En signant le contrat d’assurance, l’adhérent s’engage à payer le montant de chaque échéance (mensuelle, trimestrielle ou annuelle selon son choix). Tout défait de paiement non régularisé peut entraîner des conséquences plus ou moins lourdes.

Un premier rappel est envoyé à l’assuré avec une mise en demeure de payer le montant dû sous trente jours. Si ce dernier ne régularise pas sa situation, le contrat d’assurance peut être suspendu, puis résilié à l’initiative de l’assureur. Le souscripteur perd alors le bénéfice des garanties et n’est pas couvert en cas de sinistre.

Attention : si vous ne pouvez pas fournir l’attestation d’assurance demandée par votre propriétaire suite à la résiliation de votre contrat, vous risquez l’annulation de votre bail. Une procédure d’expulsion peut également être menée à votre encontre !

Vous avez besoin d’une assurance habitation pour étudiant ? Avec FLOA Bank, souscrivez facilement votre contrat en ligne, à partir de 2,50 euros par mois !

Besoin d'Aide

  • Mon fils est étudiant, puis-je prendre une Assurance Scolaire ?

  • Mon assurance Habitation suffit-elle pour protéger mon enfant ?

  • Mon enfant est en stage/contrat d'apprentissage, est-il couvert ?

  • Comment souscrire un contrat d’assurance habitation étudiant ?