Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Pour les vacances d'hiver, échangez vos maisons en toute sérénité avec votre assurance

Découvrez notre Assurance Habitation

Pour partir en vacances à moindres frais, l’échange de maisons est la solution idéale. Mais une assurance de location de maison de vacances peut s’avérer indispensable pour se prémunir d’éventuels litiges. Découvrez quelles sont les démarches à effectuer et comment personnaliser votre contrat d’assurance habitation pour être bien couvert dans toutes les situations.

Prévenir son assureur et souscrire des garanties temporaires

Le principe de l’échange de maisons entre particuliers est simple. Au lieu de réserver un hôtel ou de louer un gîte, vous proposez à une personne possédant une résidence sur votre lieu de vacances de venir habiter chez vous… et vice-versa ! Grâce à cet ingénieux système, vous réaliserez d’importantes économies en profitant d’un hébergement gratuit.

Aussi attractif soit-il, l’échange d’habitations comporte des risques. Il ne faut pas oublier que des inconnus résideront quelque temps dans votre domicile : même si vous accordez facilement votre confiance, un incident est vite arrivé.

De votre côté, vous n’êtes pas à l’abri d’un sinistre même si vous faites très attention et si vous respectez scrupuleusement les consignes laissées par votre hôte.

Avant de réserver un logement ou de proposer le vôtre, contactez votre assureur pour vérifier les conditions particulières de votre contrat d’assurance multirisque habitation. Plusieurs cas de figure sont possibles. Si vous avez contracté une formule basique, il se peut que vous ne soyez pas couvert dans certaines situations, comme la dégradation de vos biens personnels.

D’autre part, en cas de dommages constatés dans votre lieu de vacances, vous pouvez être tenu responsable si le propriétaire n’a pas ajouté une clause spécifique d’abandon de recours. Vous devez donc, à la fois :

- Vous couvrir contre les risques de dégradation ou de dégâts sur votre lieu de vie habituel,

- Vous prémunir d’éventuelles poursuites suite à des dommages sur votre lieu de vacances.

Dans les deux cas, vous devrez peut-être souscrire une assurance spécifique ou vous contenter d’étendre les garanties de votre contrat d’assurance habitation.

Comment réagir en cas de dommages causés au logement ?

Vous êtes victime d’un sinistre pendant votre absence. Un dégât des eaux survient dans la maison de vacances qui vous est confiée… Plusieurs scénarios sont possibles et peuvent donner lieu à un dédommagement.

- Les sinistres tels que les incendies, les inondations et les dégâts causés par des catastrophes naturelles sont couverts par l’assurance habitation de base du propriétaire. Le dédommagement peut concerner uniquement les dégradations du logement si la garantie dommage aux biens n’a pas été souscrite ou intégrée au contrat.

- Le cas échéant, vous êtes couvert par votre propre contrat au titre de la RC (Responsabilité Civile) qui vous couvre en cas de dommages causés aux tiers. La garantie « villégiature » peut compléter avantageusement le niveau de couverture proposé. Elle est cependant soumise à certains plafonds.

Enfin, pour jouir d’une protection optimale, vous pouvez souscrire une assurance de location de maison temporaire valable pour tout séjour d’une durée inférieure à 90 jours. Cette option est intéressante dans la mesure où il est possible d’adapter le contrat aux caractéristiques du logement occupé pendant toute la durée du séjour : superficie, mobilier, zone géographique, etc.

Peut-on être couvert en cas de dommages causés aux biens ?

Vous avez accidentellement cassé le téléviseur de vos hôtes ? Vos enfants ont détérioré certains meubles pendant leurs jeux ? Si les dommages causés ne sont pas liés à la vétusté ou à l’usure, votre assurance habitation peut prendre en charge le dédommagement du propriétaire.

Si vous avez décidé de proposer votre propre logement à des tiers, n’oubliez pas de procéder à un état des lieux. Il est possible de prendre des photographies de son logement et de dresser une liste complète du mobilier et des équipements laissés à disposition de vos convives. Cette démarche est indispensable pour vous permettre d’être correctement et rapidement indemnisé.

À noter : la plupart des contrats d’assurance multirisque habitation n’intègrent pas de garanties concernant les objets précieux (bijoux, œuvres d’art) et les biens à usage professionnel. Pour vous couvrir du risque de vol ou de dégradation, vous avez tout intérêt à ajuster temporairement votre contrat en ajoutant les options idoines. La garantie « valeur à neuf », par exemple, vous permet d’être exonéré de la franchise correspondant au coefficient de vétusté. Elle est particulièrement utile si vous possédez des équipements multimédia ou hi-fi très onéreux.

Pensez également à assurer les espaces extérieurs (jardin, dépendances) en choisissant une assurance pour maison en location complète, ainsi que tous vos équipements de loisir (piscine, terrain de tennis, etc.).

Besoin d'Aide

  • J'ai pris une Assurance Habitation et je pars dans une location de vacances, suis-je assuré aussi là-bas ?

  • Comment souscrire à mon assurance Multi Risques Habitation ?

  • J’ai une maison avec une (des) dépendance(s) ? Est-elle (sont-elles) assurée(s) ?

  • Qu’est-ce que l’assurance Responsabilité Civile ?