Hausse des accidents domestiques : vigilance pendant le confinement ! - FLOA Bank

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Actualités

Lifestyle
Hausse des accidents domestiques : pendant le confinement, redoublez de vigilance !

Hausse des accidents domestiques : pendant le confinement, redoublez de vigilance !

Dès la fin mars, le numéro d’appel d’urgence (112) et les sapeurs-pompiers (18) sonnaient l’alerte :

Depuis le début du confinement total destiné à enrayer la propagation de la pandémie de Covid-19, les accidents à domicile ont augmenté de plus ou moins 50% selon les régions.

Parmi les plus graves : des blessures profondes occasionnées par une mauvaise utilisation d’outils de bricolage ou de jardinage, des chutes d’échelle ou depuis un toit, des surchauffes électriques provoquant des incendies ou encore des feux de végétation mal maitrisés aux conséquences parfois désastreuses.

En plus de vous rappeler les principales mesures de sécurité à respecter scrupuleusement lorsqu’on effectue des travaux domestiques, FLOA Bank vous sensibilise également sur l’intérêt de souscrire une assurance Blessure pour se protéger des accidents du quotidien.

Moins d'accidents de la route... Mais beaucoup plus de blessures accidentelles à la maison

Porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, Éric Brocardi a parfaitement résumé la problématique au micro de l’AFP : « Du fait de la diminution importante des accidents de la route, notre activité se concentre davantage sur les accidents survenant à domicile qui se multiplient ces dernières semaines avec le confinement obligatoire » et surchargent encore un peu plus des services de secours travaillant jour et nuit à flux tendu dans un contexte sanitaire inédit.

« Nos interventions n’ont plus rien à voir avec d’habitude, poursuit le représentant des pompiers français. En temps normal, quand on va sur une foulure de la cheville ou du genou, on sait qu’on va poser une poche de glace, mettre une attelle et embarquer la victime aux urgences. Là, on doit enquêter sur la personne blessée, suivre tout un protocole de sécurité et de protection qui demande plus de temps et d’énergie… […] Le coronavirus crée un stress supplémentaire et permanent forcément difficile à vivre pour des pompiers qui continuent d’aller tous les jours au secours de ceux qui en ont besoin. »

Évidemment, personne ne s’amuse à faire exprès de solliciter les services de secours. Une blessure accidentelle est, par définition, un événement imprévisible que l’on aurait souhaité éviter. Il n’empêche que, quelques jours seulement après l’annonce du confinement imposé sur tout le territoire national, les pompiers de plusieurs régions signalaient déjà une recrudescence des accidents domestiques essentiellement liée au bricolage ou au jardinage. Fractures occasionnées par une chute, blessures provoquées par des tronçonneuses, des tondeuses ou des taille-haies, brûlures suite à des incendies… Pour limiter au maximum ces derniers, d’ailleurs, certains départements ont été contraints d’interdire momentanément l’écobuage et le brûlage des déchets verts.

La première des préventions : faire preuve de bon sens !

Particulièrement au fait des bonnes mesures de sécurité à adopter depuis le début du confinement, les pompiers ne cessent de faire de la prévention dès qu’ils ont la parole sur les médias nationaux et locaux. Voici une liste de précautions à prendre, parmi celles les plus souvent citées par les services de secours :

- évitez de recharger plusieurs matériels électriques (téléphone, tablette, ordinateur, casque et écouteurs bluetooth… etc.) en même temps et sur la même prise ;
- ne faites pas surchauffer les multiprises électriques. Gare également aux télévisions et autres objets high-tech qui fonctionnent quotidiennement en continu ;
- n’utilisez que des appareils répondant aux normes en vigueur, notamment lorsque vous bricolez ou jardinez ;
- durant vos travaux domestiques, équipez-vous toujours des équipements de protection préconisés ;
- conservez les mains libres lorsque vous grimpez à une échelle ;
- ne pas bricoler après l’apéro, qui a tendance à se généraliser en période de confinement selon plusieurs sources médicales ;
- lorsque toute la famille se met à la fenêtre ou au balcon à 20 heures, soyez vigilant et ne laissez pas les enfants seuls (le nombre de défenestrations accidentelles est en nette progression par rapport aux mois précédents) ;
- n’emmenez pas votre smartphone ou d’autres objets électriques dans les pièces humides de votre logement, à commencer par la salle de bain ;
- si vous avez des enfants, ne laissez traîner aucun produit dangereux (désinfectants, nettoyants, solutions hydroalcooliques, médicaments, huiles essentielles…) à leur portée de main ;
- ne nettoyez pas vos aliments avec de la javel ou un quelconque désinfectant ; même chose pour votre hygiène corporelle ;
- pour les personnes atteintes de maladie chronique, n’interrompez pas vos traitements et prenez conseil auprès de votre médecin traitant ;
- soyez très attentif à ce qui se passe dans votre cuisine, surtout avec vos enfants. Pour rappel, plus d’un quart des accidents domestiques se déroule dans cette pièce aux nombreux dangers : la plaque électrique ou la cuisinière à gaz, les objets tranchants, les appareils ménagers dangereux ou encore les produits d’entretien excessivement toxiques.

Pour beaucoup d’entre vous, cela peut paraître étonnant d’avoir à répéter toutes ces consignes de base. Mais force est de constater que certaines règles de sécurité élémentaires passent trop souvent à la trappe. Et dans ce type d’accident, parfois dramatique, il suffit d’un court moment d’égarement, d’un petit oubli ou d’un geste inadapté pour que les choses tournent mal. Quand ce n’est pas simplement la malchance ou le hasard qui décide de s’en mêler…

La meilleure des préventions : souscrire une Assurance Blessure

Plutôt que de croiser les doigts pour qu’aucun malheur n’arrive sous votre toit ou dans votre jardin durant la période de confinement, sachez que FLOA Bank met à votre disposition une assurance Blessure qui vous permettra de couvrir vos dépenses en cas d’accident domestique (rendez-vous ici).

Selon les options que vous aurez choisies, vous pourrez bénéficier d’une allocation forfaitaire allant de 4 500€ à 14 000€ suite à un accident pris en charge (sans délai de carence !) et jusqu’à 230€ à partir de 48 heures d’hospitalisation. Exonérées d’impôts et cumulables avec d’autres prestations (Sécu, mutuelle…), ces sommes ont aussi l’avantage d’être utilisables librement.

Si les enfants sont déjà protégés par leur assurance scolaire (disponible ici), ce n’est pas forcément le cas de votre conjoint. C’est pourquoi vous avez la possibilité de vous assurer seul ou en couple, avec une réduction de 20% pour le second assuré si la souscription se fait de façon simultanée.

Autres avantages, notre assurance Blessure est résiliable à tout moment et ne nécessite aucun questionnaire de santé pour profiter de sa protection. Plus que couvrir vos éventuels accidents domestiques, elle est également valable partout dans le monde, que vous voyagiez à titre privé ou pour des besoins professionnels. Pour conclure, deux ultimes conseils à ne vraiment pas prendre à la légère : limitez les risques inutiles et protégez-vous en toute circonstance. Cela ne coûte pas grand-chose et ça peut vous éviter bien des désagréments.

Les articles qui peuvent vous intéresser

Des astuces pour bien calculer les intérêts d’un prêt auto
Sans contact ou mobile, le paiement à votre service