Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Engagement

Engagement
FLOA, Un grand millésime de Bordeauxt !

FLOA, Un grand millésime de Bordeaux

Après les annonces en grande pompe début octobre, le mois de novembre est celui du basculement définitif : « Banque Casino adopte le nom de FLOA et… Bordeaux », titre Sud Ouest dans son édition du 15 novembre.

Puis, le journal revient sur le déroulé du 4 novembre, jour de la transition : « Dans la nuit de mardi à mercredi, il y a deux semaines, au moment où les États-Unis votaient pour désigner leur futur président, la Banque Casino faisait sa révolution en basculant tous ses outils informatiques de manière à faire disparaître sa marque historique pour adopter en lieu et place sa nouvelle marque et son identité visuelle : FLOA ».

« Exit Banque Casino, bonjour FLOA. Adieu Paris, salut Bordeaux où la banque installe officiellement son siège social », se réjouit d’entrée le quotidien régional, avant de citer notre DG adjoint pour expliquer le lien indéfectible qui unit FLOA et la métropole girondine. « À l'heure de changer de raison sociale, nous avons décidé de renforcer notre image bordelaise, explique Marc Lanvin. Nous étions historiquement Bordelais puisque l'essentiel de nos collaborateurs, soit 200 personnes actuellement, est basé dans cette ville sur deux sites à proximité immédiate de la Garonne, près d'une autre filiale de Casino, à savoir Cdiscount ».

Un choix que le dirigeant justifie ainsi : « D'abord, Bordeaux est vraiment attractive pour nos clients et puis nous sommes un acteur du financement 100 % digital. Or, ici, l'écosystème numérique nous offre les conditions idéales pour recruter les talents dont nous allons avoir besoin (une cinquantaine en 2021 dans les domaines de l'informatique, de la data science, du marketing digital, du recouvrement et de la banque). Et la ville est également attractive pour les profils que nous allons recruter dans les mois et années à venir ».

"Désormais 100% Néoaquitaine, FLOA mise sur Bordeaux et Niort"

Le 23 novembre, La Tribune apporte quelques précisions sur le positionnement géographique de nos équipes dans ses colonnes. Ainsi, sur nos 300 salariés, « ils sont 90 également près de Niort, qui restera un site à part entière. Objectif : s'appuyer sur les écosystèmes mutualistes et du digital de ces deux villes. […] Niort dispose d'un savoir-faire autour du recouvrement et du back office de gestion avec un bel écosystème mutualiste. Cela veut dire qu'il y a là-bas des personnes formées aux logiques des sociétés financières, et donc à une certaine rigueur », expose Marc Lanvin, en anticipant de futures embauches.

Parmi les arguments qui pèsent pour attirer de nouveaux talents, y compris internationaux, Marc Lanvin insiste sur le fait que « FLOA est une entreprise solide avec 20 % de croissance tous les ans depuis cinq ans. Mais j'ai aussi la modestie de penser que l'on peut attirer avec ce que l'on fait. […] Nous essayons d'être à la pointe du progrès avec nos cartes, nos mini-prêts instantanés et nos paiements fractionnés. Dans ce domaine, nous allons d'ailleurs pousser le produit Buy now pay later qui consiste à payer en une fois mais plus tard, car on se rend compte qu'il y a une vraie appétence dans le monde ».

Et si c'est sur le e-commerce en plein boom que FLOA mise particulièrement, Marc Lanvin précise que « le savoir-faire de FLOA se déverse désormais dans le commerce et nous devrions prochainement avoir des choses à annoncer dans le domaine de l'assurance. Notre marque de fabrique, c'est la fluidité des parcours de souscription », insiste-il.

"FLOA élue service client de l'année 2021"

Particulièrement apprécié du grand public, le célèbre label « Élu Service Client de l’Année » récompense tous les ans les entreprises qui placent la qualité de la relation client au cœur de leurs préoccupations. Lors de sa 14e édition organisée mi-novembre, il a choisi de couronner la stratégie innovante de FLOA, basée sur les nouveaux usages digitaux et la personnalisation des services dédiés aux clients. À force de persévérance, d’exigence et de bienveillance, FLOA décroche ainsi son premier titre à l’élection du Service Client de l’Année dans la catégorie Organisme de crédit.

Au moment de commenter l’attribution du titre à FLOA, son Directeur de la Relation Client, Tony Chavatte, semblait comblé : « Pour tous les collaborateurs qui se démènent chaque jour afin d’offrir le meilleur service possible à nos clients, cette élection constitue une réelle forme de reconnaissance. Cela fait plusieurs années que nous travaillons dur pour y parvenir, alors, on prend ce trophée 2021 comme une consécration. Disons-le : nous sommes super fiers ». N’oubliant personne et louant l’émulation collective, il a également tenu à « remercier nos partenaires EIDS basés en Tunisie et au Maroc, car c’est aussi grâce à la qualité de leur collaboration que nous avons réussi à gravir les échelons jusqu’au sommet ».

Parmi les principales raisons expliquant la réussite de FLOA, l’opiniâtreté et la disruption figurent indéniablement en tête de gondole selon Tony Chavatte : « L’expérience client est un pilier central de notre stratégie d’innovation depuis toujours, ce n’est pas quelque chose de nouveau ! Nous avons une adaptation continue par rapport aux comportements et aux nouvelles attentes de nos clients. La digitalisation de notre modèle, que nous perfectionnons depuis de nombreuses années, fonctionne à merveille et s’adapte parfaitement en fonction des interlocuteurs. L’innovation s’est avérée payante, encore une fois. On a su positionner des nouvelles technologies au bon moment et au bon endroit pour simplifier la vie de nos clients, que ce soit dans le BtoB (FLOA Pay) ou le BtoC (FLOA Bank). »

"Les solutions de paiement se multiplient afin de répondre à toutes les situations. Objectif fluidité"

Dans un dossier consacré aux paiements et à ses récentes évolutions, l’Agefi Hebdo revient sur les bienfaits apportés par des fintechs telles qu’Obvy ou Lydia, toutes deux partenaires de FLOA, notamment en période de crise. Puis, dans sa longue démonstration détaillant pourquoi « les paiements digitaux s’imposent partout », l’Agence économique et financière précise : « Autre phénomène en pleine accélération, le paiement fractionné (en trois, quatre ou dix fois) ou différé qui convient bien aux achats de montant élevé de type équipement électronique, sportif, mobilier... Oney Banque, FLOA (ex-Banque Casino), Cofidis, Franfinance, Alma, Younited Credit mais aussi Paypal se sont positionnés sur ce service qui attire beaucoup de commerçants, ces derniers y voient un moyen de développer leur chiffre d’affaires tout en sécurisant les encaissements ».

Au moment d’évoquer la montée en puissance des paiements digitaux et du e-commerce en 2020, l’Agefi ne manque pas d’arguments chiffrés : « C’est désormais une évidence, la crise sanitaire a donné un coup d’accélérateur aux paiements digitaux, au premier rang desquels la carte bancaire qui reste l’instrument préféré des Français. Selon un sondage commandé par la Banque de France, 67 % des Français ont davantage utilisé les moyens de paiement électroniques pendant la crise sanitaire en raison de leur simplicité d’emploi, la carte bancaire étant utilisée pour 77 % des achats quotidiens. Le commerce en ligne s’est également développé à un rythme croissant : son chiffre d’affaires a augmenté de 1,8 % au premier trimestre 2020, puis +5,3 % au deuxième trimestre, selon la Fevad (Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance). La part des ventes en ligne dans les ventes de détail pourrait dépasser les 10 % en France. Au niveau mondial, Juniper Research prévoit d’ailleurs une hausse de 33 % du commerce en ligne d’ici à 2025 ».

"FLOA Bank, simplifier la banque pour faciliter la vie"

Changer de nom est une chose. Le faire connaître au plus grand nombre en est une autre. Voilà pourquoi FLOA a décidé d’employer les grands moyens en lançant la première campagne nationale de son histoire sur quelques-unes des plus grandes chaînes du PAF entre fin novembre et début janvier. Un plan de communication savamment orchestré à travers deux spots dynamiques qui illustrent de façon impeccable notre positionnement : simple, rapide, efficace et novateur.

Afin de sensibiliser les consommateurs français dans toute leur diversité, FLOA s’est associée avec différents programmes-phares qui, une fois conjugués, représentent un large panel de l’audience nationale de la télévision. C’est ainsi que nous avons accompagné Sept à Huit, l’émission d’information hebdomadaire diffusée par TF1 et présentée par Harry Roselmack (au-dessus des 20% de parts d’audience avec plus 4 millions de téléspectateurs en moyenne).

Sur les chaînes de France Télévision, FLOA était partenaire de la météo et de la fiction à succès « Un si grand soleil » (près de 4 millions d’adeptes chaque jour !) jusqu’au 8 janvier dernier. Durant la même période, notre marque était également présente aux côtés des magazines de société les plus suivis sur M6 (mais aussi via W9 et 6ter) tels que Capital et Zone Interdite, dont les résultats d’audience oscillent entre 2,5 et 4 millions de téléspectateurs selon les sujets abordés, soit entre 10% et 20% des parts de marché.

Évidemment, l’importance des chaînes d’information en continu n’a pas été sous-estimée puisque FLOA a aussi intégré la grille quotidienne de BFM TV (plus de 50% de l’audience des chaînes d’info) en sponsorisant la météo et La Chronique Éco. Vous l’aurez compris, cette campagne TV de grande envergure n’avait d’autre objectif que d’asseoir davantage la notoriété de FLOA auprès du grand public. C’est pourquoi elle s’est également accompagnée d’un puissant dispositif digital relayé par les réseaux sociaux, YouTube et plusieurs sites Internet très fréquentés (Leboncoin, Cdiscount, Le Point…). Parce que FLOA, que l’on soit étudiant, jeune actif, dans la force de l’âge ou retraité, c’est pour tout le monde ! ».

Pour conclure l’actualité de novembre, notez que deux nouveaux partenaires ont intégré le cercle vertueux du paiement fractionné à la mode FLOA. Il s’agit de la chaîne hôtelière de luxe dans les Caraïbes et à l’Ile Maurice, Des Hôtels et des Iles, qui propose désormais à ses clients de régler leur séjour en 4 fois, et de la plateforme de déménagement nouvelle génération Utily.fr, sur laquelle les consommateurs ont désormais la possibilité de payer en 3 ou 4 fois.

Les articles qui peuvent vous intéresser

Nouveaux moyens de paiement : Les essayer, c'est les adopter !
Toujours plus de cashback avec FLOA Bank
Floa élue Service Client de l’année 2021