Pour quels motifs un rachat de crédit peut être refusé ? - FLOA Bank

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Pour quels motifs

un rachat de crédit peut être refusé ?

Pour quels motifs un rachat de crédit peut être refusé ?

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Lorsque vous êtes confronté au risque du surendettement, c’est-à-dire que vos dettes se rapprochent dangereusement des 33% de vos revenus mensuels, opter pour le regroupement de vos prêts est souvent la solution la plus efficace pour retrouver au plus vite votre équilibre financier. Toutefois, cette procédure exceptionnelle n’est pas automatique et plusieurs raisons peuvent être invoquées par les établissements bancaires pour justifier le refus de sa mise en œuvre.

Des décisions liées à l’étude de votre profil personnel et financier

Avec le perfectionnement des nouvelles technologies financières, l’utilisation du « scoring » s’est généralisée dans l’ensemble des organismes prêteurs. Cette pratique consiste à évaluer, selon un savant calcul basé sur des critères précis et définis par chaque établissement, le risque que représente le demandeur du rachat de crédit, notamment en termes de fiabilité et de solvabilité. Lors de l’étude de votre demande, chaque critère fait l’objet d’une note vous concernant (situation professionnelle, nature du contrat de travail, ancienneté, ressources et stabilité des revenus, situation familiale, statut de résidence, âge du demandeur, montant des dettes… etc.), tandis que le résultat final détermine l’acceptation ou le refus de votre dossier.

Par conséquent, un regroupement de prêt refusé dans un établissement bancaire peut très bien être validé par un autre. Donc, n’hésitez jamais à demander des précisions sur les motivations d’un refus afin d’améliorer la constitution de votre dossier par la suite, ou à solliciter l’aide d’un courtier spécialisé. Autre conseil judicieux : puisque les modes de calcul du « scoring » divergent selon les organismes de prêt, multipliez les demandes pour augmenter vos chances d’obtenir au moins une réponse positive. Attention, cette dernière n’est pas forcément une bonne affaire ! Ainsi, prenez toujours soin de vérifier que les conditions vous sont réellement favorables avant de vous engager.

Comment fonctionne le fichage bancaire ?

Lorsque vous êtes fiché en Banque de France au FCC (Fichier Central des Chèques) ou au FICP (Fichier des Incidents de Crédit aux Particuliers), ces fichiers sont obligatoirement consultés par tous les organismes de crédit et deviennent rédhibitoires. Si tel est le cas, vous devrez impérativement entamer la régularisation de vos impayés auprès du ou des établissements qui vous ont fiché avant d’espérer obtenir un rachat de prêt. Une fois votre dette réglée, le fichage est automatiquement annulé par votre créancier et celui-ci est levé par la Banque de France.

Même si vous n’êtes pas fiché auprès de la Banque de France et parfaitement solvable, il est tout de même possible de vous voir refuser un rachat de crédit. En effet, suite à un problème antérieur, vous pouvez avoir été fiché en interne par un organisme financier ramifié à un groupe plus vaste et rassemblant plusieurs entités. Résultat, cette étiquette vous suivra partout où l’information a circulé, c’est-à-dire dans toutes les enseignes partenaires du groupe en question. .

Les conséquences d’un comportement financier inapproprié

Parmi les pièces justificatives à fournir lors d’une demande de rachat de crédit figurent vos derniers relevés bancaires. Inévitablement, ils fourniront des informations précises quant à la façon dont vous gérez votre budget. Bien entendu, la plupart des organismes prêteurs sait se montrer compréhensive lorsque vos difficultés financières sont les conséquences d’un bouleversement dans votre vie (divorce, perte d’emploi, accident…) ou d’une situation préoccupante de précarité.

En revanche, ils seront beaucoup moins indulgents face à une attitude dépensière manifeste de votre part, faisant la part belle au superflu plutôt qu’à l’essentiel. Dans le même registre, une demande de rachat de crédit faisant suite à de nouveaux prêts contractés alors qu’un regroupement a déjà été accordé précédemment se verra irrémédiablement refusée, en toute logique. Très clairement, plus vous ferez preuve de responsabilité et de régularité financière, plus vous aurez un profil séduisant aux yeux des établissements bancaires.

Réalisez votre simulation

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois